International
URL courte
3115
S'abonner

L’exemple du Brexit aurait inspiré la Californie, où un groupe prénommé Yes California a avancé l’idée d'un Calexit, sécession de cet État américain des États-Unis, le rejet de la victoire de Donald Trump à la présidentielle en étant la principale cause.

Plus d'un tiers des Américains ne sont pas opposés à ce que la Californie se sépare des États-Unis, soit ils acceptent un Calexit, témoignent les résultats d'un sondage d'opinion réalisé par Rasmussen reports.

Les sondés étaient invités à répondre à la question de savoir si les États américains avaient le droit de se séparer des États-Unis pour former un État indépendant. Ils ont aussi été interrogés sur leur opinion quant aux conséquences éventuelles du Calexit sur les États-Unis.

Selon les résultats du sondage, 18 % des sondés jugent positive une telle démarche, alors que 60 % pensent que cette sécession aurait des conséquences négatives pour le pays. 13 % estiment pour leur part que le Calexit n'aurait aucune conséquence. À signaler que 41 % des partisans de la sécession de la Californie des États-Unis sont des républicains.

21 % des personnes interrogées reconnaissent aux États américains le droit de se séparer des États-Unis, alors que 61 % sont hostiles à cette idée. 19 % sont sans opinion.

Mené les 26 et 27 février, le sondage de Rasmussen reports a été réalisé auprès de 1 000 Américains, la marge d'erreur statistique ne dépassant pas 3 %.

On a appris en amont que les membres de Yes California avaient été autorisés par les autorités à procéder à la collecte des signatures en faveur d'un référendum pour apporter un amendement approprié à la Constitution. Selon le vice-président et co-fondateur de Yes California, Marcus Ruiz Evans, l'idée de sécession a fait son chemin après la victoire de Donald Trump à la présidence américaine, 61 % des citoyens de Californie ayant voté en faveur d'Hillary Clinton.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

«Calexit»: la collecte des signatures pour l’indépendance de la Californie est lancée
L’indépendance de la Californie n’est plus une simple idée irréalisable
L'indépendantisme a le vent en poupe en Californie
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Tags:
sondage, Constitution, référendum, Rasmussen Reports, Yes, California, Hillary Clinton, Marcus Evans, Donald Trump, Californie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook