International
URL courte
30754
S'abonner

La victoire du «oui» en Grande-Bretagne semble avoir inspiré les Néerlandais qui, selon un récent sondage, sont de plus en plus favorables au « Nexit »…

Les Pays-Bas suivront-ils l'exemple de la Grande-Bretagne? Un sondage réalisé par le centre Bruges Group montre que plus de la moitié des Néerlandais voient ce scénario d'un bon œil et se prononcent pour la sortie de leur de leur pays de l'UE.

Ainsi, 39% des sondés estiment que les Pays-Bas doivent rester au sein de l'Union européenne. 23% se prononcent pour la sortie de l'Union avec le maintien du pays dans le marché unique de l'UE. Par ailleurs, 27% sont prêt à soutenir le Nexit à condition qu'un accord de libre-échange avec les autres pays membres soit conclu. 11% des Néerlandais sont encore indécis. Au total, la moitié des sondés sont favorables à la sortie des Pays-Bas de l'Union européenne.

« À travers toute l'Europe ainsi qu'en dehors de ses frontières, les gens veulent reprendre le contrôle de leur vies. Une campagne coordonnée en faveur du Nexit, qui ressemble à ce que nous avons vu au Royaume-Uni, peut au fil du temps rapprocher les Pays-Bas de la sortie de l'UE », indique le message publié sur le site de Bruges Group.

Les élections législatives se tiendront aux Pays-Bas le 15 mars. Sur fond de montée de l'euroscepticisme, le dirigeant du Parti pour la liberté (extrême-droite) Geert Wilders domine les sondages. L'homme politique s'est plusieurs fois prononcé pour la sortie de la zone euro.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le Brexit pourrait coûter jusqu’à 1 md USD à l’Allemagne
Selon Trump, le Brexit ne présente que des avantages pour le Royaume-Uni
Quand Griveaux expliquait à Fillon comment être un candidat exemplaire - vidéo
«Le pire scénario»: le Kremlin répond à la menace d’Ankara d'entamer une opération militaire à Idlib
Tags:
Union européenne (UE), Pays-Bas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook