Ecoutez Radio Sputnik
    Palmyre: les dégâts causés par les terroristes ne sont pas importants

    Palmyre: les dégâts causés par les terroristes ne sont pas importants

    © Sputnik. Michael Alaeddin
    International
    URL courte
    13220

    Selon les premières estimations, Daech n'a pas trop endommagé les anciens monuments de Palmyre qui a été de nouveau libérée des djihadistes le 2 mars.

    Les vidéos et les photos de Palmyre, mises à la disposition des spécialistes, montrent que les monuments anciens n'ont pas été trop touchés par les djihadistes de Daech qui avaient repris la ville à l'armée gouvernementale syrienne en décembre 2016.

    Dans une interview à Sputnik, le directeur des Antiquités et musées syriens Maamoun Abdelkarim a déclaré que les travaux effectués avant la reprise de la ville par Daech n'avaient pas été vain. « Nous voyons que les forces, qui ont participé à la libération de la ville, agissaient prudemment et respectaient […] les sites du patrimoine mondial », a-t-il souligné.

    Selon lui, les principaux monuments sont presque intacts : « de manière générale, l'amphithéâtre est en bon état, l'Agora aussi. En ce qui concerne l'Arc de Triomphe, il n'a que des dégâts causés par les terroristes lors de la première prise de la ville. Les murs du sanctuaire n'ont pas été touchés, non plus ».

    Dans les prochains jours, une équipe spéciale commencera à examiner les monuments pour évaluer plus précisément le niveau de dégâts et l'ampleur des futurs travaux de restauration.

    Les forces gouvernementales syriennes, appuyées par l'aviation russe, ont complètement libéré Palmyre et sa cité antique le 2 mars dernier. L'assaut de la ville a duré moins de 24 heures. L'armée et ses alliés ont essuyé des pertes minimes.

    Les ruines de Palmyre, située dans la province de Homs, figurent parmi les six sites syriens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Cette riche cité a été un centre de la civilisation antique. 80 % de Palmyre sont restés intacts après la première attaque de Daech il y a deux ans. Mais les terroristes ont détruit des édifices antiques importants comme les temples de Bêl et de Baalshamin, l'Arc de Triomphe et les colonnes dans la Vallée des tombeaux. Le musée national de Palmyre et le Qal'at Salah El-Din (forteresse de Saladin) ont été endommagés. Les terroristes de Daech ont de nouveau pris le contrôle de Palmyre à la mi-décembre 2016.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    La Russie remet à la Syrie un modèle numérique en 3D pour relever Palmyre de ses ruines
    L’armée syrienne reprend la route reliant Palmyre à Damas, une première
    Contrôle total rétabli sur Palmyre, les terroristes ont essuyé d’importants dégâts
    Tags:
    monument, Arc de triomphe de Palmyre, Etat islamique, Palmyre, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik