International
URL courte
17840
S'abonner

Les radicaux ukrainiens ayant organisé le blocus commercial du Donbass ont annoncé samedi leur intention de bloquer huit passages frontaliers afin d’arrêter le trafic ferroviaire en provenance de Russie.

Les premiers convois ont été bloqués à la gare de Konotop (à environ 70 km de la frontière russe et à 200 km au nord de Kiev).

« Plusieurs trains venant de la Russie transportant notamment de l'anthracite ont été découverts à la gare de marchandises de Konotop », a déclaré le soi-disant « état-major du blocus » via Facebook.

Selon cette source, les radicaux se proposent de placer sous leur contrôle les huit passages ferroviaires situés à la frontière russo-ukrainienne par lesquels transite le commerce avec la Russie.

Fin janvier, les radicaux ukrainiens ont entamé le blocus ferroviaire du Donbass, perturbant les livraisons de charbon depuis cette région. Les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk ont répondu par la mise en place d'une gestion externe des entreprises se trouvant sous la juridiction ukrainienne. Vendredi 3 mars, le dirigeant de la république de Donetsk Alexandre Zakhartchenko a annoncé un blocus commercial à l'encontre de Kiev.

La pénurie de charbon a obligé Kiev à introduire des mesures extraordinaires en vue d'économiser les ressources énergétiques. Selon le premier ministre Vladimir Groïsmann, le blocus du Donbass coûtera cher à l'Ukraine : le pays perdra 3,5 milliards de dollars de recettes et 75 000 emplois.

Dimanche dernier, les dirigeants des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk ont adopté une déclaration commune informant Kiev que les livraisons de charbon ne reprendraient pas et que les entreprises se trouvant sous la juridiction ukrainienne seraient placées sous une gestion externe si le blocus ferroviaires n'était pas levé avant le 1er mars. Kiev n'a pas réagi à cette déclaration.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le Donbass refuse de livrer du charbon à l’Ukraine si le blocus ferroviaire est maintenu
L’UE exhorte à lever le blocus commercial du Donbass
Moscou appelle Kiev à empêcher le blocus économique du Donbass
Le blocus des camions russes en Ukraine maintenant officiel
Tags:
trafic ferroviaire, blocus, Vladimir Groïsman, Konotop, Ukraine, Donbass, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook