International
URL courte
6211
S'abonner

Le gouvernement sud-coréen envisage de quadrupler la récompense pour les transfuges du pays voisin en possession de données sensibles.

Selon l'agence Yonhap, Séoul est prêt à payer jusqu'à 860 000 dollars aux détenteurs d'informations classifiées en provenance de Corée du Nord.

À l'heure actuelle, les transfuges nord-coréens en possession de données secrètes reçoivent un peu plus de 200 000 USD en Corée du Sud. Séoul estime qu'une augmentation de ce montant attirera dans le pays des représentants de l'élite dirigeante nord-coréenne.

Bien que les chiffres officiels concernant la diaspora nord-coréenne ne soient pas disponibles, les estimations tournent autour de 30 000 transfuges installés en Corée du Sud. Or, en 2014, le pays a accueilli 1 396 réfugiés nord-coréens, soit le nombre le plus bas depuis 2005, selon le ministère sud-coréen de l'Unification.

Tous les Nord-Coréens arrivés en Corée du Sud sont soumis à des tests et interrogatoires visant à vérifier qu'ils ne sont pas des espions. Par la suite, ils passent plusieurs semaines dans un « hanawôn », un système mis en place dès 1999 en vue de fournir aux réfugiés nord-coréens un encadrement psychologique, médical et social pour les adapter à la vie en Corée du Sud.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La sœur de Kim Jong-un, Kim Sol-song, «l’éminence grise» de Pyongyang?
Pyongyang aurait tiré un missile balistique modernisé
Pyongyang tirera-t-il un missile en pleine présidentielle US?
Tags:
secret, récompense, transfuge, Corée du Sud, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook