Ecoutez Radio Sputnik
    Jeff Sessions

    Mise sur écoute de Trump: le président US fait allusion au Watergate et Nixon

    © AFP 2019 MOLLY RILEY
    International
    URL courte
    11211

    L’ancien directeur de campagne de Donald Trump a accusé l’administration Obama d’avoir écouté les entretiens entre l’ambassadeur russe Sergueï Kisliak et l’actuel procureur général US Jeff Sessions. Donald Trump, informé de la mise sur écoute de ses propres conversations pendant la campagne, a comparé la situation au Watergate.

    Corey Lewandowski, ancien directeur de campagne de Donald Trump, a déclaré dans une interview accordée à Fox News que l'administration Obama avait écouté les conversations entre l'ambassadeur de Russie Sergueï Kisliak et Jeff Sessions, sénateur à l'époque et actuel ministre de la Justice.

    « Ce que nous pouvons dire de l'administration précédente, c'est qu'ils ont vraiment écouté les conversations entre l'ambassadeur de Russie et le sénateur Jeff Sessions lorsque l'ambassadeur se trouvait dans son bureau au Sénat américain », a déclaré Corey Lewandowski sur Fox News.

    Il a ajouté qu'il était au courant de ces deux conversations entre le diplomate et le sénateur dont la première a eu lieu au cours de la Convention nationale républicaine et la deuxième, au Sénat américain. Il s'est déclaré préoccupé par les actions de l'administration sortante d'autant plus qu'elle « pouvait écouter les conversations qui avaient eu lieu à la Trump Tower ».

    « Si c'est vrai, et ce à quoi Donald Trump a fait allusion est exact, alors c'est très troublant », a déploré M. Lewandowski.

    Auparavant, Donald Trump s'était interrogé sur Twitter sur à quel point le président Obama avait écouté ses conversations pendant le processus « sacré » de l'élection, comparant le fait au scandale du Watergate de 1972 qui avait valu son poste au président de l'époque Richard Nixon. Le porte-parole de Barack Obama, Kevin Lewis, a nié l'accusation de Trump.

    La semaine dernière, le Washington Post a annoncé qu'en 2016, Jeff Sessions avait eu deux entretiens avec l'ambassadeur russe Sergueï Kisliak.

    L'ex-sénateur n'a pas fait part de ces conversations lors des audiences au Sénat en janvier lors de l'examen de sa candidature au poste de ministre de la Justice.

    Pour cette raison, Nancy Pelosi, présidente démocrate de la Chambre des représentants, et Chuck Schumer, chef des démocrates au Sénat, ont réclamé la démission du procureur général. Jeff Sessions a déclaré qu'il n'avait pas discuté des élections avec des représentants russes. Lors des audiences au Sénat, il a été interrogé sur sa réaction aux contacts éventuels entre l'équipe de Trump et le gouvernement russe. M. Sessions a répondu qu'il n'en savait rien et qu'il n'avait pas eu « de contacts avec les Russes ».

    Pour démentir les accusations des démocrates contre le procureur général d'avoir menti sous serment, la Maison Blanche et le ministère de la Justice ont déclaré que Jeff Sessions avait rencontré l'ambassadeur russe en tant que sénateur et non pas représentant de la campagne de Donald Trump. Du point de vue de l'administration, les propos de M. Sessions au Sénat n'étaient pas un mensonge.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Trump mis sur écoute par Obama? Un porte-parole de l’ex-président dément
    Trump, président sous écoute? La Maison Blanche enquête
    Les services de renseignement US ont mis sur écoute l’ambassadeur russe à Washington
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Tags:
    sur écoute, Watergate, Richard Nixon, Chuck Schumer, Nancy Pelosi, Corey Lewandowski, Jeff Sessions, Barack Obama, Donald Trump, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik