International
URL courte
27751
S'abonner

L’Estonie, qui ne cesse de pousser des cris d’orfraie sur la soi-disant «menace russe», s’apprête à accueillir un bataillon de l’Otan appelé à la protéger. Contribuant ainsi à créer pour la Russie une menace tout à fait réelle, elle.

Au cours des six prochaines semaines, un bataillon de l'Otan avec ses effectifs, armements et ressources matérielles et techniques sera déployé en Estonie, annonce le service de presse du ministère estonien de la Défense.

« L'Estonie est prête à accueillir les alliés. Dès le mois de mai, le bataillon de combat des alliés faisant partie de la 1ère brigade d'infanterie des Forces de défense estoniennes participera aux manœuvres militaires Kevadtorm (tempête de printemps) », a déclaré le ministre estonien de la Défense Margus Tsahkna cité par le service de presse.

La semaine dernière, le ministre s'est rendu au commandement du bataillon de l'Otan au siège de l'état-major des forces armées estoniennes où le colonel Giles Harris, commandant du bataillon, l'a informé de l'arrivée des alliés.

La décision de déployer les troupes alliées en Lettonie, Lituanie, Estonie et Pologne a été prise lors du sommet de l'Otan à Varsovie en juin dernier.

Le bataillon international en Estonie fort d'environ 1 200 hommes sera commandé par le Royaume-Uni. Il comprendra des unités de France et du Danemark.

Moscou a plusieurs fois déclaré qu'il n'était intéressé par une confrontation avec l'Otan ni dans la région balte, ni nulle part ailleurs. Selon le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, il n'existe aucune menace justifiant la militarisation de la région balte et tous les problèmes de la région doivent être résolus dans le cadre des formats multilatéraux déjà existants. La Russie espère que les décisions de l'Otan seront basées sur le bon sens et se dit prête à parer les menaces à sa sécurité liées au renforcement du potentiel militaire de l'Alliance à ses frontières.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Russie ripostera à l’élargissement de l’Otan vers l’est
Sommet de l'Otan à Varsovie: Obama pour l'Ukraine, des bataillons pour les pays Baltes
L'Otan promet des "décisions majeures" pour le sommet de Varsovie
Un élu centriste de Paris explique le lynchage de Yuriy par l’impossibilité d’«aller au sport»
Tags:
bataillon, élargissement, OTAN, Margus Tsahkna, Royaume-Uni, Russie, Estonie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook