Ecoutez Radio Sputnik
    Christian Kern. L'Autriche appelle à revoir les sanctions antirusses «nuisibles» à l'UE

    L'Autriche appelle à revoir les sanctions antirusses «nuisibles» à l'UE

    © REUTERS/ Heinz-Peter Bader
    International
    URL courte
    18914291

    Le chancelier autrichien Christian Kern a appelé fin février à réviser les sanctions antirusses. Selon lui, l’UE a besoin d’une nouvelle approche qui serait à la fois plus profitable et moins nuisible pour l’économie européenne.

    Le chancelier autrichien Christian Kern a appelé à revoir les sanctions imposées à la Russie. Dans un entretien accordé à Bloomberg fin février, il a affirmé que les mesures imposées à la Russie n'avaient pas débouché sur des résultats significatifs.

    Selon M. Kern, l'Union européenne devrait examiner d'autres moyens de pression sur le président russe Vladimir Poutine qui seraient plus bénéfiques et moins nocifs pour l'économie de l'UE.

    A la question à savoir s'il se prononçait pour la levée partielle des sanctions en échange de progrès dans le respect des accords de Minsk, le chancelier a dit: « Absolument ».

    « L'Autriche serait en meilleur posture, et le concept selon lequel nous imposons des sanctions et nous arriverons ensuite à de bonnes conclusions avec la Russie n'a pas fonctionné », a déclaré le chancelier, « J'estime que nous avons besoin d'un concept différent ».

    Les relations russo-européennes se sont considérablement détériorées sur fond de crise en Ukraine, tout particulièrement après le rattachement de la Crimée à la Russie survenu à l'issue d'un référendum en mars 2014.

    Les pays de l'Union européenne ont d'abord introduit des mesures restrictives contre des personnes physiques, en vigueur jusqu'au 15 septembre 2016. Par la suite, des mesures restrictives sectorielles valables jusqu'au 31 juillet ont été imposées, ainsi que des sanctions contre la péninsule de Crimée, valides jusqu'au 23 juin.

    La Russie a riposté en frappant d'embargo en août 2014 plusieurs denrées alimentaires, notamment les produits laitiers, la viande et les fruits et légumes en provenance de l'UE, du Canada, de l'Australie et de la Norvège.

    Fin juin 2017, l'embargo alimentaire russe a été prolongé jusque fin 2017 suite à la prorogation par l'UE de ses sanctions.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    La vice-présidente bulgare prône la levée des sanctions antirusses
    En Ukraine, un député poursuivi en justice pour un plan de levée des sanctions antirusses
    Député russe: le plan de levée des sanctions antirusses «ne débouche sur rien»
    Le Kremlin n'était pas au courant du plan US de levée des sanctions antirusses
    Un sénateur américain envisage de nouvelles sanctions antirusses
    Tags:
    levée des sanctions, sanctions antirusses, Union européenne (UE), Christian Kern, Russie, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik