Ecoutez Radio Sputnik
    President Recep Tayyip Erdogan (File)

    Erdogan fustige les «pratiques nazies» de l’Allemagne

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    491913

    Le torchon brûle entre Berlin et Ankara. Dernier facteur de tension en date, la décision des autorités allemandes d’annuler un meeting de la diaspora turque en soutien au référendum turc sur l’extension des pouvoirs présidentiels. Le président turc est allé jusqu’à dénoncer des « pratiques de nazis ».

    L'annulation d'un meeting de la diaspora turque avec la participation du ministre turc de la Justice Bekir Bozdag par les autorités de la commune allemande de Gagguenau (sud-ouest) a indigné le président Recep Tayyip Erdogan, qui a dénoncé des « pratiques de nazis », soulevant un tollé au sein de la classe politique allemande.

    « Vos pratiques ne diffèrent guère de celles des nazis. La Hollande vous a emboîté le pas et d'autres feront, évidemment, de même », a-t-il déclaré lors d'un meeting de femmes à Istanbul en faveur du référendum sur l'extension de ses pouvoirs.

    Intervenant en direct sur la chaîne de télévision ARD, le président du groupe CDU/CSU au Bundestag Volker Kauder a « rejeté en bloc » ces accusations d'Erdogan, les jugeant « incroyables et inacceptables ».

    Dans une interview accordée à Passauer Neuen Presse, le secrétaire général de l'Union démocrate-chrétienne Andreas Scheuer a qualifié la déclaration de Recep Tayyip Erdogan de « dérapage monstrueux du despote du Bosphore ».

    Jeudi dernier, les autorités de Gagguenau (Bade-Wurtemberg) ont annulé l'intervention du ministre turc de la Justice Bekir Bozdag arrivé en Allemagne en prévision du référendum sur les amendements à la Constitution turque. Le ministre a annulé la rencontre avec son homologue allemand Heiko Maas et a quitté le pays en signe de protestation.

    Par la suite, le gouvernement néerlandais s'est opposé à la tenue à Rotterdam d'un meeting en soutien au référendum turc.

    Les relations entre Berlin et Ankara se sont tendues suite à l'emprisonnement à Istanbul du correspondant turco-allemand du quotidien Die Welt Deniz Yucel, accusé d'incitation à la haine et de propagande terroriste.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La date du référendum sur le régime présidentiel en Turquie dévoilée
    En Turquie, ils appellent leur fille en hommage à un référendum
    Turquie: Erdogan veut un référendum sur la peine de mort
    Tags:
    référendum, nazis, détention, Die Welt, Deniz Yucel, Andreas Scheuer, Volker Каuder, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik