Ecoutez Radio Sputnik
    Situation à la ville irakienne de Mossoul

    Affamés, des habitants de Mossoul fouillent dans les poubelles pour manger

    © REUTERS / Alaa Al-Marjani
    International
    URL courte
    24617

    Famine, soif, manque de médicaments: la situation humanitaire est calamiteuse dans la ville de Mossoul dont les habitants sont contraints de fouiller dans les poubelles pour trouver à manger et ne pas mourir de faim.

    Sur la page Facebook « Mosul Eye » (Œil de Mossoul), les résidents de la partie ouest de Mossoul ont publié une lettre appelant le premier ministre irakien Haider al-Abadi et la communauté internationale à sauver les habitants et à leur fournir médicaments, nourriture et eau.

    Les activistes ont lancé le hashtag « Mossoul subit une catastrophe » dans les réseaux sociaux afin d'attirer l'attention du gouvernement et de la communauté internationale sur la situation humanitaire catastrophique de la ville.

    La lettre indique que la situation à Mossoul a atteint un point catastrophique: les gens sont obligés de manger des restes alimentaires trouvés parmi les ordures car il n'y plus de nourriture normale.

    « Trois femmes enceintes ont trouvé la mort vendredi dernier, 18 enfants sont morts de pénurie d'eau et de nourriture, des dizaines de civils ont été tués par les affrontements, notamment par des bombardements. Des réfugiés fuient pieds nus les combats, et parcourent d'énormes distances sous la pluie en essayant de trouver subsistance. Les gens demandent au gouvernement de les sauver », lit-on dans la lettre.

    La page Facebook publie plusieurs photos de la vie quotidienne des citoyens:

    L'opération visant à libérer Mossoul de l'emprise djihadiste a été entamée en octobre 2016 par l'armée irakienne épaulée par les milices chiites, les peshmerga kurdes et les forces aériennes de la coalition internationale dirigée par les États-Unis. Le 24 février, les quartiers orientaux de la ville ont été reconquis. Les militaires irakiens ont également repoussé les djihadistes de l'aéroport de Mossoul avant de poursuivre leur offensive sur les quartiers ouest de la ville.

    Plus de 45 000 personnes ont fui leur foyer depuis le début de l'offensive irakienne à Mossoul-ouest, a indiqué dimanche l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Un grand nombre de ces déplacés ont rejoint les camps d'accueil installés dans les environs de la deuxième ville d'Irak.

    La progression des forces irakiennes se déroule comme prévu malgré la farouche résistance des djihadistes qui contrôlaient l'intégralité de Mossoul depuis juin 2014. Selon le général américain Stephen Townsend, chef militaire de la coalition anti-Daech, environ 2 000 djihadistes se trouvent toujours dans et autour de la partie ouest de Mossoul.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le «cousin» du chef de Daech al-Baghdadi arrêté près de Mossoul
    La première kamikaze de Daech arrêtée à Mossoul-Est
    Les forces irakiennes entrent dans l'aéroport de Mossoul
    Un homme armé d’un couteau commet une agression à Villejuif, il aurait crié «Allahu Akbar»
    Tags:
    pénurie de médicaments, faim, nourriture, Mossoul, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik