Ecoutez Radio Sputnik
    Le sous-marin

    Sous-marins, navires et «petits marins bleus» de Poutine à l'assaut de l'Europe

    © AFP 2017 VALERY HACHE
    International
    URL courte
    La Main du Kremlin
    6797461156

    Il manquait un chapitre à la saga de l'omniprésente Main Du Kremlin, celui des mers. Omission réparée avec ce rapport d'ex-commandants de l'Otan, mettant en garde contre l'élargissement de l'arsenal naval russe, qui menace - bien sûr - la survie même des pays occidentaux.

    Tandis que l'Europe, imprudente, dort sur ses deux oreilles, la Russie continue à œuvrer dans l'ombre. Ses plans diaboliques prévoient maintenant de déployer de nouveaux sous-marins et navires afin de lancer des attaques dans les profondeurs de l'océan pour « paralyser » l'Europe.

    Seul le Daily Mail a ouvert l'œil sur les flots menaçants et nous avertit que: « Le renforcement de la flotte russe "met en péril l'Occident". On craint en effet que des vaisseaux et des sous-marins puissent déclencher des attaques navales pour "paralyser" l'Europe ». Les mots forts entre guillemets sont manifestement des citations tirées d'un rapport consacré à la prétendue menace russe, cette fois navale.

    Quels nouveaux péchés reproche-t-on à la Russie? Selon un rapport rédigé par le Royal United Services Institute for Defence and Security Studies (RUSI), l'Alliance atlantique doit se préparer à une guerre hybride initiée, naturellement, par la Russie, et ceci au plus vite, « avant que ça n'empire », concrètement avant que l'Otan ne perde le contrôle des mers et ne puisse plus se déplacer librement. Un vrai film d'horreur, semble-t-il!

    Le quotidien nous livre quelques détails sur la manière dont la flotte russe pourrait ébranler ce contrôle maritime et présenter un « risque existentiel pour les pays de l'Ouest ».

    La Main Du Kremlin pourrait par exemple couper les câbles sous-marins vitaux qui servent de canaux d'échange pour les données militaires et commerciales entre les États-Unis et l'Europe:

    « Des attaques secrètes sous-marines visant des câbles de télécommunications dans l'océan ou des terminaux sur la côte menaceront les flux globaux d'information et les réseaux financiers », indique le rapport, visiblement alarmé par l'analyse des possibles conséquences d'une telle action.

    Ou encore, elle pourrait viser les plateformes pétrolières dans la mer du Nord en y larguant notamment des bombes, ce qui aura un effet paralysant sur les investissements. Ensuite, la Russie pourrait laisser dériver des mines artisanales flottantes dans les ports stratégiques, brisant ainsi le fonctionnement des routes maritimes.

    En outre, l'introduction des nouveaux types de sous-marins et de missiles embarqués à longue portée pourrait être un « changement radical » préparé par Vladimir Poutine…

    Mot clé — « pourrait », car ces projets — et leurs conséquences — n'existent que dans les têtes des auteurs du rapport.

    Ces têtes géniales sont entre autres celles de l'amiral James Stavridis et du général Philip Breedlove, anciens commandants de l'Otan, qui ont écrit quelques chapitres du fameux rapport. Ils y mettent en garde le lecteur contre des missions secrètes menées par des « petits marins bleus », similaires aux soi-disant hommes verts engagés dans le rattachement de la Crimée.

    « Subversion, désinformation, fraude, combinés avec les forces spéciales étaient l'épine dorsale des opérations dans le style soviétique et elles ont fait leur réapparition », poursuit entre-temps le document.

    Or, le plus important c'est ce qu'ils exhortent l'Alliance à se mobiliser face à cette menace navale, d'où une question éculée: qui menace qui en vérité?

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Poutine et cyrillique: la drôle de Une du New Yorker
    Pour contrer la «menace russe», la Suède s'arme... dans ses musées!
    Et maintenant, des traces d'essais nucléaires en Europe... réalisés par la Russie?
    Tags:
    La Main du Kremlin, La Faute Aux Russes, menace russe, sous-marins russes, sous-mariniers, navires, flotte, OTAN, James Stavridis, Philip Breedlove, Europe, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
    • avatar
      Norbert
      Ils consomment méchant des breuvages alcoolisés et les fumettes exotiques ça doit y aller fort à l'otan!
      Ils ont touché combien pour ce genre de rapport? Parce que là, il ne faut pas avoir honte et surtout pas craindre de passer pour un sombre idiot. Vous me direz, l'otan...
    • tom patasseen réponse àdjeff10(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      djeff10,
      "l'élargissement de l'arsenal de l'otan, menace - bien sûr - la survie même des RUSSES."
      Et au fait, pourquoi ?
      L'OTAN n'a pas envahie la russie...
    • avatar
      Kallas
      On veut juste nous préparé (nous les gens d europe) à l avènement de la guerre contre les Russe, qui sera surement lancer a base de "la Crimé au Ukrainien, vile impérialiste Russe, pour éviter l annexion de l Europe il faut portez la guerre en Russie". La guerre c est chouette en jeu vidéo, pour de vrai il n y a rien de drôle ou de glorieux. juste la mort et la misère à des échelles incroyable.
    • tom patasseen réponse àKallas(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Kallas,
      Aller donc raconter ça en Ukraine...
      C'est la Russie qui organise, soutient la guerre labas...
    • avatar
      louisjulia220
      La seule constatation à faire sur ce qui se passe et sur la paranoïa générale en Europ, c'est qu'elle est soigneusement orchestrée et planifiée, comme en témoigne un article que vous pourrez télécharger. Il s'intitule "Plans otaniens dans les pays baltes,à télécharger ici: fex.net/328096933962 .
    • avatar
      Kallasen réponse àtom patasse(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      tom patasse, Ahhh Tom :) heureux de vous revoir. Je n argumente pas sur se qui se passe en Ukraine, je ne suis pas allez la bas ses dernière année et je ne peux rien avancer de mes propres expérience. mais le fond de ma reflection n est pas là (qui à fait quoi) mais du bellicisme toujours plus grandissant afficher par l'Otan. Se genre de discours a base de "ayez peur l ennemis est a nos porte" m’insupporte au plus haut point. Et recréé un climat qui n existe plus que dans les souvenir de nos très vieux, ceux qui vivaient sous la guerre Froide.
    • tom patasseen réponse àKallas(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Kallas,
      Le bellicisme de l'OTAN ????
      Attendez, on ne vit peut être pas sur le même planète ?
      Qui a annexée la Crimée, qui a organisé et soutenu (armes , munitions soldats) en Ukraine de l'est ?
      Ce n'est pas l'OTAN. C'est bien la Russie.
    • avatar
      Black Dogen réponse àtom patasse(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      La Russie n'a pas envahie l'Otan non plus.
    • avatar
      Black Dogen réponse àtom patasse(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Pourquoi demander les Ukrainiens? Demandez les Criméens, Tatars inclus!
    • avatar
      Black Dogen réponse àtom patasse(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      La Crimée est russe, a toujours été russe, s'est toujours sentie russe et elle n'attendait que le bon moment de retourner à la patrie. Pour quelle raison devrait elle être ukrainienne? A cause de quelques politiciens faibles et incapables? Est ce que selon vous les Alsaciens et les Lorrains se sentent français ou allemands? La Crimée c'est pareil. D'ailleurs je me pose une question: L'Ukraine est tellement fanatique à enlever tout ce qui rappelle l'URSS. Pourquoi pas, si tel est leur sentiment. Mais pourquoi ne rend elle pas les cadeaux reçus par les tyrans de l'URSS? Les cadeaux on les garde!
    • avatar
      Kallasen réponse àtom patasse(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      tom patasse, Visiblement pas sur la meme =) Une fois encore je ne parle pas de l'Ukraine car je n'ose pas dire que je connais la situation, vous devriez également vous moderez. La situation est bien plus complexe que votre résumé. Oui le Bellicisme de l'OTAN ---> fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_du_trait%C3%A9_de_l'Atlantique_nord#Liste_des_op.C3.A9rations_mil chapitre -, pour la liste des "agressions" et coté Russe fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_guerres_de_la_Russie.

      Donc d un coté des guerres pour destituer des "Tyran" et de l autre des guerre contre des insurrection civile ou de grave soucis d'ordres. Vous citez souvent la crimé, mais je pourrais cité le Kosovo du coté Otan, ou meme la Lybie, etc. Je reviens juste sur une conclusion, il n'y a pas de "Bon" mais des intéret, et ceux de l'Otan sont clairement plus vindicatif.
    • avatar
      Marques rouges
      Un article du Foreign Policy Magazine (je sais pas qui c'est exactement) pour ceux qui parlent anglais : foreignpolicy.com/2017/03/06/the-plot-against-europe
      Dur à dire si c'est de l'humour, du second degré, ou si c'est vraiment le programme que les globalistes nous réservent... pour résumer il y aurait un complot contre l'Europe qui serait la vraie victime d'une nouvelle guerre froide [organisée en réalité par ces mêmes globalistes/lobbies/diaspora/insérer le terme adéquat]
    • avatar
      crocelaurent
      Ils en ont encore beaucoup, des tarés comme ça aux Etats-Unis ?
      Parce que là, ils ne semblent pas encore avoir compris qu'ils sont les seuls à croire aux conneries qu'ils racontent !
      Vous me direz qu'aux Etats-Unis on peut faire avaler n'importe quoi à la majeure partie de la population, mais ne vous inquiétez pas ! On est en train de devenir aussi cons qu'eux !
    • avatar
      crocelaurenten réponse àtom patasse(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      tom patasse,
      Et qui a fait la guerre à toute l'Europe ? C'est bien l'Allemagne, aidée par l'Ukraine, si j'ai bonne mémoire !
      Alors, pourquoi est-on encore allié avec ce pays de nazis ?
      La Russie ne nous a jamais emmerdé, toujours si j'ai bonne mémoire !
      Si vous voulez vous joindre aux autres tarés qui sont aux ordres de Washington, personne ne vous retient !
      Mais foutez-nous la paix, au lieu de raconter des conneries que personne ne prend au sérieux !
    • Expert Jacques BELLE
      ♪... in the time when i was born ... lived a man in a yellow submarine ... yellow submarine ...♫ de mémoire , mais avec l'âge j'ai la mémoire qui flanche
    • tom patasseen réponse àcrocelaurent(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      crocelaurent,
      "Et qui a fait la guerre à toute l'Europe ? C'est bien l'Allemagne, aidée par l'Ukraine, si j'ai bonne mémoire !"

      Vous avez surtout la mémoire sélective... L'impacte du soutient de l'Ukraine au régime nazi a été très marginale dans la 2eme guerre mondiale.
      En revanche le pacte germano-sovietique, c'est a dire l'alliance Russie - Hiltle lui a été un point crucial de cette guerre.
      Sans ce pacte, l'Allemagne n'aurait certainement jamais pris le risque d'attaque a l'ouest... De plus ce pacte a permis à la l’Allemagne nazie d'accumuler les matières 1er achetées a la Russie .... Bravo!

      Donc vous aimez l’Histoire, c'est bien, mais apprenez a la regarder de façon plus objective!


      fr.wikipedia.org/wiki/Pacte_germano-sovi%C3%A9tique#Le_contenu_du_pacte

      "Chaque partie trouva, durant deux ans, son intérêt dans ce pacte.

      D'un côté, ce pacte permettait au Troisième Reich de rapatrier des divisions, notamment blindées, vers l'Ouest, sans craindre une attaque soviétique venant de l'Est. Les Allemands purent ainsi envahir en mai 1940 la France par un Blitzkrieg, avant de se retourner l'année suivante contre l'Union soviétique lors de l'opération Barbarossa, le 22 juin 1941, rompant ainsi de facto le pacte. Les relations économiques entre l'Union soviétique et l'Allemagne nazie furent très serrées à la suite de ce traité qui permit à Berlin d'accumuler des réserves de matières premières dont son industrie et son armée avaient désespérément besoin pour continuer à fonctionner et poursuivre le réarmement du Troisième Reich, comme le montre le tableau ci-dessous"

      fr.wikipedia.org/wiki/Relations_%C3%A9conomiques_entre_l%27Union_sovi%C3%A9tique_et_l%27Allemagne_na
    • avatar
      crocelaurent
      Il paraît même, ( mais je ne suis pas sûr qu'ils aient pu l'inventer tant ça semble impossible ), que les russes ont inventé un bâtiment de guerre spécialisé dans la lutte contre la connerie humaine !
      Pour l'instant, il est en phase expérimentale dans l'Est de l'Europe, là où le travail semble assez facile, les malades n'étant pas trop atteints.
      Si vraiment ça marche, ils s'attaqueront au plus gros morceau : les Etats-Unis !
      Mais là, il faudra prévoir une étrave renforcée, genre brise-glace, la connerie américaine étant très épaisse, s'ils veulent éviter un drame comme celui du Titanic !
      Ils auraient pu utiliser les Mistrals, mais les cons ont frappé avant !
    • avatar
      crocelaurenten réponse àtom patasse(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      tom patasse,
      Au lieu de dévier le sujet, je vous conseille de regarder le site Donipress.com, et vous serez vraiment informé sur ce que les nazis ukrainiens font réellement dans le Donbass, et de contacter le Centre Wiesenthal pour savoir si les nazis ukrainiens étaient si marginaux que ça !
      Vos protégés ont massacré des milliers de juifs en Russie, en Pologne, et même en Ukraine, quand ils étaient engagés dans les bataillons de la waffen SS ( comme la panzer-division Galicien, par exemple ).
      Même les SS étaient écœurés de leur cruauté !
      Ne vous inquiétez pas ! Le jour où la Russie se décidera à intervenir dans le Donbass, le problème sera réglé en quelques jours, car les milices nazies seront anéanties, et personne ne va les regretter en Ukraine !
      Et l'OTAN ne fera que parler...car la Russie, ce n'est pas la Libye, et personne ne voudra mourir pour défendre le nazisme ( François Hollande ou Laurent Fabius, peut-être ).
      De toute façon, le Donbass est indépendant depuis que les Etats-Unis l'ont décidé le 17 Juillet 1959 ( Loi Publique n° 86-90, dite de la semaine des nations captives ).
      Alors Washington ne va pas faire la guerre à un pays qui l'aide à tenir ses engagements ( renouvelés le 17 Juillet 2016 par Barack Obama lui-même !
    • tom patasseen réponse àcrocelaurent(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      crocelaurent,
      Je ne comprend pas votre acharnent a assimiler les Ukrainien a des nazis.. Oui il y a eu de la collision entre l’Allemagne nazie est certains Ukrainiennes, mais aussi dans beaucoup d'autres pays... ainsi que des comportements honteux.
      ex vis a vis de juifs en URSS : fr.wikipedia.org/wiki/Antis%C3%A9mitisme_en_URSS#L.27antis.C3.A9mitisme_durant_la_Seconde_Guerre_mon

      De plus c'était en 1940/45, c'est a dire, il y a 50 ans!

      Si vous devez traiter un pays de nazi, choisissez plutôt l’Allemagne ou l'Autriche, c'est plus exacte historiquement. Et personnellement, je ne trouve pas que l’Allemagne ou l'Autriche aujourd’hui ressemblent au 3eme Reich ?!!?

      Ce qui se passe dans le Donbass est très certainement monstrueux surtout pour les populations qui y vivent. Mais le terme de Nazi renvoie a une "philosophie" bien particulière, que personne ne voit dans cette guerre civile entretenue par la Russie.
    • avatar
      daniel_1
      c'est pour ça que le chalutier bugaletbrez a coulé c'est à cause du vilain " Mr Poutine, mdr
    Afficher les nouveaux commentaires (0)