International
URL courte
17227
S'abonner

La police malaisienne a annoncé l’arrestation de sept personnes qui planifiaient d'attaquer la famille royale saoudienne juste avant la visite en Malaisie le 26 février du roi d'Arabie saoudite.

Une attaque contre la famille royale saoudienne a été déjouée par la police en Malaisie, à la veille de la visite du roi d'Arabie saoudite Salmane ben Abdelaziz Al Saoud.

« Ils planifiaient une attaque contre les membres d'une famille royale arabe au cours de leur visite à Kuala Lumpur. Nous les avons interceptés juste à temps », a déclaré aux journalistes le porte-parole de la police Khalid Abu Bakar, sans toutefois préciser le pays d'origine de la famille en question.

Selon l'agence Reuters, les arrestations ont eu lieu entre les 21 et 26 février derniers. Le roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud a effectué une visite en Malaisie le 26 février.

Dimanche, la police malaisienne a annoncé avoir arrêté un Malaisien et six étrangers, soit un Indonésien, quatre Yéménites et un ressortissant de l'Asie de l'Est, soupçonnés d'avoir des liens avec des groupes terroristes. Selon les données de la police, deux détenus étaient liés à Daech et planifiaient de commettre des actes terroristes sur le territoire de la Malaisie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Une attaque terroriste déjouée contre des généraux en Malaisie
Une attaque terroriste déjouée en France
Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Tags:
attentat déjoué, attaque, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Malaisie, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook