Ecoutez Radio Sputnik
    Estonie

    Et si la Main du Kremlin ordonnait à ses troupes d'envahir l'Estonie?

    © AP Photo/ Timur Nesametdinov
    International
    URL courte
    La Main du Kremlin
    5590672240

    Il n'y a jamais assez de chapitres dans le grand livre des exploits imaginaires de la Main du Kremlin. Le chapitre écrit par le journaliste américain James Kirchik révèle pour sa part un scénario terrifiant de l'«invasion russe» en Estonie. Curieuse lecture!

    L'invasion russe en Estonie, c'est pour quand? Ce journaliste américain est prompt à la réponse. Dans son article pour Foreign Policy « Le complot contre l'Europe », il met en garde: tout a commencé par la victoire de Trump à la présidentielle américaine et ça débouchera sur une invasion des « chars russes en Estonie ».

    Mais quand exactement l'Estonie sera-t-elle confrontée à cette invasion? Le pronostique du journaliste ne manque pas de précision: elle commencera au printemps 2022 où une unité des forces spéciales russes, selon lui, s'emparera de Narva et annoncera la création de « la République populaire de Narva ». L'armée estonienne, perplexe — car bien sûr la Russie la prendra au dépourvu — tentera d'entreprendre quelque chose, mais se retrouvera rapidement face à 25 000 militaires russes, des chars et des hélicoptères…

    Mais l'imagination de James Kirchik ne s'arrête pas là: ensuite, Moscou prendra le contrôle des satellites espions de l'Otan et ce, grâce à Edward Snowden à qui on décernera le titre de héros de la Russie. Ce qui aggravera encore la situation pour les Européens, c'est qu'en 2019, le président Donald Trump retirera ses troupes des pays baltes.

    Pour comble, le sommet de l'Otan refusera de reconnaître les événements en Estonie comme une invasion. En même temps, un représentant de l'Allemagne se rangera du côté russe et il sera un « ancien officier de la Stasi (le service de renseignement de la République démocratique allemande, ndlr) » âgé de 75 ans — le journaliste est toujours bon lorsqu'il s'agit des chiffres.

    Que se passera-t-il au même moment sur le Vieux Continent? M. Kirchik raconte: en Allemagne, les forces de droite se retrouveront au pouvoir dès 2017, et Donald Trump écrira sur Twitter le message suivant à l'adresse d'Angela Merkel: « Auf Wiedersehen, perdante ». Après la victoire de Marine Le Pen à la présidentielle française, la France quittera l'UE et l'Otan. Le Royaume-Uni, lui se transformera en une « Little England » (petite Angleterre) après la séparation de l'Écosse.

    Piotr Porochenko
    © Photo. Ukrainian Presidential Press Service
    Des changements (derrière lesquels on retrouve évidemment la méchante Russie) surviendront également en Ukraine. Comme l'imagine le journaliste, en 2019 c'est Mikhaïl Saakachvili qui fera un retour tonitruant… mais sera renversé en 2020 lorsque « des chars russes entreront dans Kiev » — oui, là-bas aussi. En ce moment charnière, Viktor Ianoukovitch reprendra le pouvoir.

    Puis, cerise sur le gâteau: le 9 mai en 2022, Vladimir Poutine accueillera un défilé sur la Place Rouge et se rappellera de la façon dont il a changé le cours des élections aux États-Unis, comment il a montré à Merkel « qui est le plus fort ici »…

    Ironiquement, après cette belle histoire, le journaliste admet noir sur blanc que la probabilité de la réalisation des événements dont il parle est… faible. Parce que « ce que vous avez lu n'est qu'une œuvre spéculative ». Une histoire à dormir debout qui ne manquera pas d'en faire sourire plus d'un.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Et maintenant, des traces d'essais nucléaires en Europe... réalisés par la Russie?
    Poutine pirate les élections au Limpopo, une congressiste US promet plus de sanctions
    Dur-dur, la vie sous «l'occupation russe» au Limpopo!
    Une députée US appelle à destituer Trump parce que Poutine envahit… la Corée!
    Tags:
    La Faute Aux Russes, La Main du Kremlin, menace russe, armée, invasion, Foreign Policy, Union européenne (UE), OTAN, Viktor Ianoukovitch, Mikhaïl Saakachvili, Angela Merkel, Donald Trump, Vladimir Poutine, États-Unis, Ukraine, Europe, Russie, Estonie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik