Ecoutez Radio Sputnik
    Senateur Bernie Sanders

    Des sénateurs démocrates opposés à la mise au point d'un nouveau missile de croisière US

    © AFP 2019
    International
    URL courte
    11222

    Estimant que l'apparition d'un nouveau missile de croisière stratégique pourrait faire augmenter le risque d'une guerre nucléaire, des sénateurs américains s'opposent à sa mise au point.

    Un groupe de sénateurs membres du Parti démocrate américain ont de nouveau exigé l'arrêt total des travaux visant à construire un nouveau missile de croisière nucléaire, annonce le site Defense News.

    Un projet de loi visant à couper le financement de ce projet a été soumis au Congrès américain.

    « Plutôt que de dépenser des milliards de dollars pour cette arme hyper dangereuse qui ne donnera rien sur le plan de notre sécurité nationale, il vaut mieux garder ces moyens pour nous et décréter l'interdiction totale des missiles de croisière nucléaires », a déclaré l'un des auteurs du projet de loi, le sénateur du Massachussetts Ed Markey.

    Diana Feinstein, ancienne chef du comité pour le renseignement et principale opposante aux missiles de croisière, fait également partie du groupe de sénateurs qui compte aussi le sénateur indépendant Bernie Sanders.

    En juillet 2016, le groupe s'est adressé au président Barack Obama pour lui annoncer que le coût du programme de mise au point des LRSO (Long Range Standoff) pourrait dépasser la somme de 20 milliards de dollars et que son résultat créerait « un potentiel offensif inutile, capable d'augmenter le risque d'une guerre nucléaire ».

    Le programme LRSO prévoit la mise au point de missiles de croisière stratégiques air-sol destinés à remplacer, d'ici 2030, les missiles ALSM existants.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    L’exemple US en Libye pousse plusieurs pays à songer à l’arme nucléaire
    Ankara ne contrôle pas l’arme nucléaire US stockée sur sa base d'Incirlik
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    Un joueur de rugby demande la nationalité française à Macron, voici la réponse du Président (vidéo)
    Tags:
    missiles de croisière, Congrès des États-Unis, Ed Markey, Bernie Sanders, Dianne Feinstein, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik