International
URL courte
81765
S'abonner

Le célèbre chercheur britannique Stephen Hawking estime que la menace d’une guerre biologique ou chimique pèse sur le monde et que seule la création d’un gouvernement mondial permettra de contrôler l’agression propre au genre humain.

La création d'une forme de gouvernement mondial serait un bon moyen de contrôler l'agression humaine qui risque de provoquer une guerre planétaire, a déclaré le physicien, théoricien et cosmologiste britannique Stephen Hawking au Times.

« L'agression a été utile depuis le début de la civilisation, elle offrait des avantages évolutifs […]. Mais depuis que la technologie évolue au rythme actuel, cette agression peut nous détruire par une guerre nucléaire ou biologique. Nous devons contrôler cet instinct par notre logique ou le sens commun. Cela pourrait signifier la création d'une forme du gouvernement mondial », a indiqué Stephen Hawking.

Mais il prévient qu'il y aura toujours un risque que ce gouvernement mondial se transforme en une dictature.

Stephen Hawking a déjà fait des déclarations surprenantes par le passé. Il a notamment annoncé le début de « l'époque la plus dangereuse » sur notre planète avant d'appeler à quitter la Terre et à ignorer les extraterrestres. En 2015, le chercheur, qui est presque complètement paralysé depuis des décennies en raison de sa maladie — une forme rare de sclérose latérale amyotrophique (SLA), a déclaré qu'il entendait devenir une marque déposée.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Stephen Hawking appelle les élites mondiales à la modestie
Stephen Hawking appelle à fuir la Terre
Pourquoi la théorie de Hawking sur les «extraterrestres dangereux» est peu probable
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Tags:
gouvernement mondial, avenir, science, Stephen Hawking
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook