Ecoutez Radio Sputnik
    Theresa May

    Theresa May appellera l’UE à lutter contre la «désinformation» russe dans les Balkans

    © REUTERS / Eric Vidal
    International
    URL courte
    21539
    S'abonner

    La rencontre de l’UE qui se déroule à Bruxelles portera entre autres sur la situation dans les Balkans et la prétendue influence de la Russie sur les événements politiques dans la région. Theresa May entend y contribuer en appelant l’UE à lutter contre la «désinformation russe».

    Theresa May, chef du gouvernement britannique, a promis jeudi d'exhorter l'UE à redoubler d'efforts pour faire face à la « campagne de désinformation russe » dans les Balkans occidentaux lors du sommet de l'UE à Bruxelles.

    « Nous commencerons ce soir à examiner la situation dans les Balkans occidentaux. Je ferai part de mes craintes face au risque d'une montée de l'instabilité dans la région […]. Compte tenu de l'éventuelle préparation d'un coup d'État au Monténégro, j'appellerai à lutter plus activement contre la campagne de désinformation déstabilisatrice lancée par la Russie et à manifester plus clairement l'attachement de l'Occident aux intérêts de la région », a indiqué Theresa May lors d'une conférence de presse.

    Jeudi soir, les représentants de l'UE réunis pour un déjeuner de travail à Bruxelles, discuteront de la situation en Albanie, en Bosnie-Herzégovine, en Macédoine, au Monténégro, en Serbie et dans la république autoproclamée du Kosovo. Un responsable européen a récemment déclaré aux journalistes que les participants à la discussion évoqueraient sans doute le rôle de la Russie dans les Balkans.

    Selon le quotidien The Telegraph, lors de sa visite au Monténégro fin février, Alan Duncan, chef de la diplomatie britannique, a promis aux autorités monténégrines d'accorder une assistance technique à leur pays, qui croit avoir subi de nombreuses attaques informatiques de la part des hackers russes. Les prétendues attaques visaient à empêcher « la diffusion de l'information aux Monténégrins et au public international ».

    Ces derniers temps, l'idée de la lutte contre les médias russes est populaire en Europe. En novembre dernier, le Parlement européen a adopté une résolution évoquant la nécessité de lutter notamment contre l'agence Sputnik et la chaîne de télévision RT.

    Commentant la résolution européenne, le président russe Vladimir Poutine a noté qu'elle témoignait d'une dégradation flagrante des principes démocratiques dans la société occidentale. Le président Poutine a en outre espéré que le sens commun l'emporterait et que les médias russes ne feraient pas l'objet de restrictions à l'étranger.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les accusations de coup d'État fomenté au Monténégro sont «tirées par les cheveux»
    Le saviez-vous: Moscou a aussi fomenté un coup d’État au Monténégro…
    Tags:
    ingérence, Union européenne (UE), Theresa May, Russie, Monténégro, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik