Ecoutez Radio Sputnik
    Dusseldorf

    Un homme avec une hache blesse cinq personnes à Düsseldorf (Photos, vidéos)

    © Photo. Pixabay
    International
    URL courte
    11233

    Un homme avec une hache a blessé jeudi cinq personnes à Düsseldorf, en Allemagne.

    Un homme avec une hache a blessé jeudi cinq personnes dans la gare ferroviaire de Düsseldorf, en Allemagne, ont annoncé les médias allemands.

    Selon les médias, les trains ne s'arrêtent pas à la station de Düsseldorf.

    Un reporter du journal Bild a annoncé avoir vu sur le sol des personnes couvertes de sang.

    Les représentants des forces de sécurité se sont rendues sur place. Deux personnes ont été interpellées, mais les mobiles du crime restent à établir.

    Plus tôt dans la journée de jeudi, les autorités de Düsseldorf ont procédé à l'évacuation de 8 000 personnes lors d'une opération de neutralisation d'une bombe américaine de 500 kg datant de la Seconde Guerre mondiale. La police a bouclé un quartier près de la Theodorstrasse et la route menant à l'aéroport de Düsseldorf.

    L'Allemagne a été le théâtre de plusieurs attaques en 2016. Le groupe terroriste Daech a revendiqué en juillet 2016 un attentat commis par un Syrien de 27 ans, débouté de sa demande d'asile, qui a fait 15 blessés, et une attaque à la hache perpétrée par un autre demandeur d'asile de 17 ans, probablement afghan, qui a fait cinq blessés.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Attaque à la hache: l'agresseur a laissé une "note de suicide"
    Daech revendique l'attaque à la hache en Allemagne
    Amende salée pour un retraité allemand qui se reposait dans un abribus
    Tags:
    hache, attaque, blessés, Düsseldorf, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik