Ecoutez Radio Sputnik
    Paris 2024 : le slogan des JO fait déjà scandale

    Le décret US sur l’immigration met-il Paris en bonne position pour les JO 2024?

    © Photo. Youtube / capture d'écran
    International
    URL courte
    166
    S'abonner

    Déterminé à interdire l’entrée aux États-Unis des ressortissants de plusieurs pays afin de faire face au terrorisme, Donald Trump risque de perdre le droit d’organiser les Jeux olympiques en 2024 et la Coupe du Monde dans son pays en 2026. Ainsi, les Français pourraient croire davantage aux chances de la candidature de Paris pour les JO 2024.

    Le décret de Donald Trump sur l'immigration pourrait influencer défavorablement les chances de Los Angeles dans sa lutte avec Paris afin obtenir le droit d'accueillir les Jeux olympiques d'été en 2024, selon Gianni Infantino, président de la Fédération internationale de football (FIFA).

    Gianni Infantino a également menacé de priver les États-Unis du droit d'accueillir la Coupe du Monde en 2026 en raison de ce décret, annonce ce jeudi Bloomberg.

    « Il est clair qu'en ce qui concerne les compétitions de la FIFA, toutes les équipes qui se qualifient pour la Coupe du monde, y compris leurs supporters et dirigeants, doivent avoir accès au pays, autrement il n'y a pas de Coupe du monde », a expliqué Gianni Infantino.

    Après que Budapest a jeté l'éponge, Paris et Los Angeles sont seules en lice: la course à l'organisation des jeux Olympiques 2024 a changé de nature avec le retrait de la candidature de la capitale hongroise. Le CIO rendra sa décision en septembre 2017.

    Néanmoins, après les avertissements faits par Gianni Infantino, Paris a plus de chances de devenir l'unique candidat pour l'accueil des Jeux olympiques en 2024.

    Le 27 janvier 2017, Donald Trump a signé la première version du décret « Sur la protection de la nation contre l'entrée de terroristes étrangers aux États-Unis ». Le document interdisait pendant trois mois l'entrée sur le sol américain de ressortissants de sept pays, à savoir l'Iran, l'Irak, le Yémen, la Libye, la Syrie, la Somalie et le Soudan. Le décret suspendait par ailleurs l'accueil de réfugiés sur le territoire américain pendant 120 jours et bloquait pour un délai indéterminé l'accueil de réfugiés en provenance de Syrie.

    Un nouveau décret sur l'immigration qui interdit l'entrée du pays aux individus de six pays, en omettant l'Irak, entrera en vigueur le 16 mars.

    Le décret de Donald Trump a suscité de vives protestations aux États-Unis et de violentes critiques dans de nombreux pays. Plusieurs juges fédéraux américains ont bloqué son application, notamment dans les États de New York, de Californie et de Washington. Le ministère de la Justice a fait appel de cette décision, mais la procédure s'est éternisée et le décret a été, de fait, gelé.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Paris et Los Angeles face à face pour organiser les JO 2024
    Immigration: Trump persiste et signe… un nouveau décret
    Tags:
    football, JO 2024, FIFA, Donald Trump, Gianni Infantino, Paris, Los Angeles, France, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik