International
URL courte
48352
S'abonner

Le sénateur russe Alexeï Pouchkov a commenté sur Twitter les tensions autour de La Haye et Ankara causées par la décision des autorités néerlandaises de refouler deux ministres turcs. Selon lui, l’adhésion de la Turquie à l’UE devient de plus en plus illusoire.

La récente décision de l'Allemagne d'annuler l'intervention du ministre turc des Affaires étrangères à Hambourg, suivie par celle des autorités néerlandaises de refouler deux ministres turcs, dont le chef de la diplomatie, Mevlut Cavusoglu, qui voulaient faire campagne auprès de la diaspora turque en vue du référendum constitutionnel du 16 avril, témoignent du fait que « les chances de l'adhésion de la Turquie à l'UE sont réduites à zéro », estime Alexeï Pouchkov, membre du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

« Si les ministres turcs ne sont pas autorisés à prendre la parole devant la diaspora turque, ni en Allemagne, ni aux Pays-Bas, alors les chances de l'adhésion de la Turquie à l'UE sont réduites à zéro », a écrit Alexeï Pouchkov sur son compte Twitter.

Le différend entre les deux pays, qui n'a cessé de s'envenimer au cours des derniers jours, s'est mué en véritable crise diplomatique ce week-end, les autorités néerlandaises ayant refusé samedi matin à l'avion du ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, le droit d'atterrir à Rotterdam, où il devait s'exprimer en faveur du « oui » au référendum sur la réforme constitutionnelle.

Quelques heures plus tard, la ministre turque de la Famille, Fatma Betül Sayan Kaya, avait été expulsée samedi soir par les Pays-Bas vers l'Allemagne, d'où elle était partie pour Istanbul.

Dimanche, le premier ministre turc a promis de prendre des mesures de « représailles les plus sévères » à l'encontre des Pays-Bas.

L'accord d'association entre l'UE et la Turquie a été signé en 1963. Ankara a demandé à adhérer à l'UE en 1987. Les négociations sur son adhésion n'ont commencé qu'en 2005 et ont été plusieurs fois suspendues suite à des différends.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Turquie menace de nouveau l’UE de rompre l’accord sur les migrants
Une ministre turque expulsée accuse les Pays-Bas de traitement «lamentable»
Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Tags:
tensions, adhésion à l'UE, adhésion, Union européenne (UE), Mevlut Cavusoglu, Allemagne, Pays-Bas, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook