Ecoutez Radio Sputnik
    La catastrophe humanitaire au Yémen de plus en plus alarmante, Moscou avertit

    La catastrophe humanitaire au Yémen de plus en plus alarmante, Moscou avertit

    © REUTERS/ Anees Mahyoub
    International
    URL courte
    Situation au Yémen (2017) (51)
    121777244

    Moscou est préoccupé par la situation humanitaire au Yémen suite aux bombardements de la ville portuaire d'Al Hudaydah par la coalition dirigée par l'Arabie saoudite le 10 mars.

    Alors que le Yémen traverse une crise humanitaire, considérée par l'Onu comme la plus grave du monde, la situation empire encore suite aux bombardements le 10 mars de la ville portuaire d'Al Hudaydah par la coalition dirigée par l'Arabie saoudite.

    Moscou est très inquiet de cette aggravation qui pourrait avoir des résultats néfastes pour le peuple du pays, déjà proche d'une catastrophe alimentaire.

    « Nous sommes extrêmement préoccupés par les projets d'assaut de la grande ville portuaire d'Al Hudaydah. Les combats dans cette région vont inévitablement emmener à un exode massif de la population et la couper de la capitale Sanaa et de toute aide humanitaire et alimentaire », a souligné Maria Zakharova, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

    La porte-parole a également rappelé que le conflit avait déjà fait au moins 7 500 morts et plus de 40 000 blessés tandis qu'environ 19 000 personnes avaient besoin d'aide humanitaire.

    « Plus de 48 000 personnes ont été obligées de quitter la ville côtière de Mocha à cause des bombardements par les forces de la coalition [dirigée par l'Arabie saoudite, ndlr] », a déclaré Mme Zakharova.

    Des frappes aériennes au Yémen effectuées par la coalition menée par l'Arabie saoudite ont fait au moins 16 morts et 10 blessés le 10 mars.

    Depuis 2014, le Yémen est le théâtre d'un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ancien président Ali Abdallah Saleh, aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi. Les rebelles contrôlent les territoires dans le nord du pays et la capitale Sanaa, où ils ont créé leurs organes de pouvoir.

    Le conflit s'est internationalisé en mars 2015 avec l'intervention de nombreux pays musulmans menés par l'Arabie saoudite.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation au Yémen (2017) (51)

    Lire aussi:

    Le Yémen salue le dialogue entre l’Iran et les pays du Golfe
    Un responsable d'Al-Qaïda tué dans une frappe de drone au Yémen
    Raids de drones américains au Yémen: au moins 7 morts
    Moscou crie à la catastrophe humanitaire au Yémen
    Le père d’un militaire US tué au Yémen demande une enquête
    Huit femmes et un enfant tués dans un raid aérien au Yémen
    Une guerre oubliée: «le Yémen est victime d’un blocus informationnel»
    Yémen: non aux opérations terrestres américaines!
    Tags:
    Maria Zakharova, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik