International
URL courte
4403
S'abonner

83 migrants étrangers, accompagnés de passeurs, ont essayé de pénétrer illégalement en Union européenne à bord d’un yacht de luxe qui battait pavillon US avec un équipage ukrainien. La garde côtière turque a intercepté le bateau.

La garde côtière turque a arrêté presqu'une centaine de personnes, dont des migrants syriens et des trafiquants d'êtres humains, qui souhaitaient se rendre en Italie par la Méditerrané à bord d'un yacht de luxe battant pavillon américain, dont l'équipage était composé d'Ukrainiens, selon le journal turc Hürriyet.

82 migrants clandestins étaient Syriens, alors qu'un était Afghan, selon un rapport de sources policières. Trois autres personnes à bord, détentrices de passeports ukrainiens, ont été également arrêtées sur des suspicions de complicité des passeurs.

Il est rapporté que figurent encore quatre détenus, dont un Ukrainien, un Irakien et deux autres personnes, sans savoir s'ils étaient à bord du bateau. Ils sont soupçonnés de trafic d'êtres humains.

Chaque migrant, selon les sources informées citées par le journal, aurait payé 5 500 dollars (5 150 euros) aux passeurs.

Le bateau arrêté, un yacht de 12 mètres de long, baptisé Big Man, qui appartiendrait au suspect ukrainien, est maintenant amarré à Port Alacati à Cesme dans la province égéenne d'Izmir.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

 

Lire aussi:

L’UE versera 30 euros par mois aux migrants se trouvant en Turquie
Mogherini: la Turquie n’a pas renoncé à l'accord sur les migrants
Migrants: l'UE va débloquer un milliard d'euros pour la Turquie
Un trafiquant, qui a noyé 700 migrants en Méditerranée, condamné
Tags:
États-Unis, Ukraine, Syrie, Turquie, Italie, Méditerranée, Garde cotière turque, migrants, yacht, passeurs de migrants, trafiquants
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook