Ecoutez Radio Sputnik
    Tokyo

    Les dessous de la visite du roi saoudien à Tokyo

    © Fotolia/ Wiennat M
    International
    URL courte
    937241030

    Tandis que le roi saoudien est en visite officielle à Tokyo, le dirigeant du comité économique et énergétique auprès du conseil consultatif de l'Arabie saoudite, Abdel Rahman al Rashidi, et le chef du centre saoudien des recherches stratégiques, Anwar Ishki, évoquent pour Sputnik la coopération politique et économique entre les deux pays.

    Le roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud est arrivé en visite officielle dans la capitale japonaise. Selon Abdel Rahman al Rashidi, le dirigeant du comité économique et énergétique auprès du conseil consultatif de l'Arabie saoudite (organisme législatif et délibérant, comprenant 150 membres désignés par le roi), le Royaume s'emploie ainsi à développer la coopération politique et économique avec le Japon.

    Le plan de développement de l'économie saoudienne sur la période portant jusqu'à 2030 prévoit l'augmentation des investissements japonais et malaisiens en matière d'énergie et de technologies du dessalement de l'eau. Ces pays avaient déjà investi auparavant dans l'économie du Royaume, mais cette année ce dernier entend amplifier considérablement les domaines de la production et de l'investissement, ce qui requiert une coopération des dirigeants en l'espèce.

    Selon M. al Rashidi, l'Arabie saoudite souhaite une large participation des investisseurs japonais à un programme de privatisation des entreprises d'État et dans le secteur tertiaire.

    En outre, le pays considère le Japon comme son principal partenaire dans la réalisation de son plan de réorientation de son économie, pour être moins dépendant du pétrole et s'industrialiser, a estimé le chef du centre saoudien des recherches stratégiques Anwar Ishki dans un commentaire pour Sputnik. Ainsi, la coopération doit donner un nouveau coup de fouet au développement du Royaume.

    D'après M. Ishki, le Japon a besoin du pétrole et des ressources naturelles extraites en Arabie saoudite.

    Sur ce chemin, Tokyo et Riyad ont déjà fondé une banque privée conjointe. Ainsi, le déplacement du roi saoudien à Tokyo est dicté en premier lieu par des raisons économiques, mais des questions politiques, notamment la lutte antiterroriste, devraient également être évoquées.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le roi saoudien rachète 500 voitures et un hôtel pour sa visite en Turquie
    Médiation de Pékin entre Téhéran et Riyad, «intrigue» de la visite en Chine du roi Salman
    Washington – Séoul – Tokyo, nouvelle alliance autour du THAAD?

    Lire aussi:

    Dolce Vita à la saoudienne: les 10 avions du Roi arrivent à Tokyo
    Arabie saoudite: la guerre des rois, des princes et des émirs
    En Arabie saoudite, un nouveau prince héritier «moins dépendant des USA»
    Tags:
    pétrole, entreprise, investissements, coopération, économie, roi Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Riyad, Arabie Saoudite, Japon, Tokyo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik