International
URL courte
8203
S'abonner

Ce mercredi, plusieurs comptes Twitter, notamment ceux d'Alain Juppé, du ministère français de l'Économie, d'Amnesty International et de BBC Amérique du Nord, ont essuyé une attaque informatique.

Ce mercredi 15 mars, de nombreux comptes Twitter ont subi une cyberattaque massive.

Les comptes piratés affichaient des messages en turc évoquant le référendum constitutionnel en Turquie, qui doit se tenir le 16 avril, et contenait des hashtags à caractère nazi.

Parmi les victimes de l’attaque figurent notamment les comptes Twitter du ministère français de l'Économie, des Finances et de l'Économie Sociale et Solidaire, d'Amnesty International, de BBC Amérique du Nord, du journal Forbes, de l'émission Envoyé Spécial de France 2, de l'académie de Rennes ainsi que d'Alain Juppé.

La France n’était cependant pas le seul pays visé par l’attaque. Parmi les victimes on dénombre également le compte sud-africain de la chaîne de restauration rapide KFC, de Toyota Motors Italie, de Nike Espagne ou de l'hebdomadaire australien Weekly Times.

Les comptes touchés par le piratage affichaient notamment une croix gammée, un drapeau turc, une vidéo en turc montrant un discours de Recep Tayyip Erdogan, les hashtags #Allemagne nazie et #Pays-Bas nazis.

​La majorité des comptes ayant subi l’attaque informatique ont été vite remis en service dans la matinée.​

L'application Twitter Counter a confirmé le piratage et lancé une enquête.

​Le porte-parole de Twitter a déclaré que le piratage de comptes avait été effectué à partir d'une application tierce.

Personne n'est en sécurité, même le compte japonais de Justin Bieber a été piraté.

​Auparavant, l'Allemagne et les Pays-Bas ont interdit à plusieurs personnalités turques de tenir des discours sur le référendum du 16 avril en Turquie devant la diaspora turque. 

Ce mercredi 15 mars est également le jour des élections législatives aux Pays-Bas.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Les fameux «pirates russes» étaient donc de la CIA? Twitter réagit aux fuites de WikiLeaks
En ce 8 mars, Trump évoque sur Twitter son respect pour les femmes
Lavrov: Twitter ne remplace pas une équipe professionnelle
L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Tags:
message, piratage, cyberattaque, référendum, Twitter, Recep Tayyip Erdogan, Italie, Espagne, Turquie, Australie, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook