International
URL courte
Négociations sur le Brexit (2017) (148)
4610
S'abonner

L'indépendance écossaise n'a jamais été aussi populaire depuis 1999: le nombre des partisans d’une Écosse hors du Royaume-Uni a doublé jusqu’à 46%, indique un sondage de ScotCen.

Tandis que Londres s'apprête à faire un pas final hors de l'UE, l'Écosse envisage elle un pas hors du Royaume-Uni, en tentant un nouveau référendum sur son indépendance. Selon un sondage ScotCen, 46 % des interrogés se sont prononcés en faveur de l'Écosse indépendante.

Le groupe d'âge des 16 à 24 ans représente une proportion particulièrement élevée des partisans de l'indépendance par rapport au Royaume-Uni, avec 72 % des sondés.

Toutefois, le sondage affiche un autre record: le niveau de l'euroscepticisme a atteint son maximum historique parmi les Écossais. Les deux tiers des sondés (67 % par rapport à 60 % l'année précédente) se prononcent pour une sortie de l'UE ou pour une réduction des pouvoirs du bloc. Lors du référendum de l'an dernier sur le Brexit, 62 % des habitants de la région ont exprimé au contraire le désir de rester dans l'Union européenne.

« L'UE est potentiellement une pomme de discorde pour le mouvement nationaliste, a déclaré John Curtice, l'auteur du rapport. « La volonté de nombreux interrogés écossais de rester dans l'UE ne semble pas particulièrement forte. »

Le sondage a été réalisé entre juillet et décembre 2016 auprès de 1 237 habitants de l'Écosse, précise le Business Insider.

Lundi 13 mars, la chef du gouvernement écossais Nicola Sturgeon a annoncé son intention de convoquer un second référendum sur l'indépendance de l'Écosse juste avant le vote du parlement britannique sur le Brexit. La dirigeante du Scottish National Party (SNP), parti indépendantiste, a envisagé l'organisation d'un référendum entre l'automne 2018 et le printemps 2019, soit avant la sortie définitive du Royaume de l'UE.

Lors d'un référendum d'indépendance qui a été tenu en 2014, l'Écosse a voté pour rester une nation constitutive du Royaume-Uni (55 % pour et 45 % contre). Mais après le référendum sur le Brexit, lorsque les Britanniques ont voté pour sortir de l'Union européenne, le Royaume-Uni, selon Nicola Sturgeon, « n'est plus le pays dans lequel les Écossais ont décidé de rester ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Négociations sur le Brexit (2017) (148)

Lire aussi:

L’Écosse annonce un nouveau référendum sur son indépendance
L’Écosse veut quitter le Royaume-Uni et rester dans l'UE
Le 14 mars, Londres fera un nouveau pas hors de l'UE
Ces départements français sous «surveillance renforcée»
Tags:
indépendance, Union européenne (UE), Nicola Sturgeon, Royaume-Uni, Écosse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook