Ecoutez Radio Sputnik
    Nouvelle-Zélande

    La Nouvelle-Zélande a désormais son fleuve-citoyen

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    International
    URL courte
    114
    S'abonner

    À partir d'aujourd'hui, le troisième plus long cours d'eau de la Nouvelle-Zélande, le Whanganui, est officiellement considéré comme une personne.

    La Chambre des représentants de Nouvelle-Zélande a adopté le projet de loi Te Awa Tupua censé encadrer « les revendications territoriales du fleuve Whanganui ». Le document vise à reconnaître le fleuve Whanganui et le parc national où il se situe en tant qu'« ensemble indivisible et vivant » possédant sa propre identité légale. En d'autres termes, le fleuve bénéficie désormais de tous les droits, devoirs et responsabilités dont peut jouir une personne morale.

     

    Rivers know this: there is no hurry, we shall get there someday — A.A. Milne 🚣🏽‍♀️ Ko au te awa, ko te awa ko au

    Публикация от Jessie Sinnamon (@thegreenrucksack) Мар 7 2017 в 4:02 PST

     

    Le parc national Te Urewera avait auparavant obtenu ce statut suite à un accord entre la tribu Maori Tūhoe et l'État de Nouvelle-Zélande. Bien que l'idée d'accorder le statut de personnalité légale à un cours d'eau risque de paraître un peu cocasse à un lecteur occidental, le concept est tout à fait naturel pour les communautés maories locales, le fleuve étant considéré comme primordial pour les personnes vivant autour.

    Selon les Maoris, le bien-être du fleuve est directement lié à celui de sa population, ce qui rend nécessaire la reconnaissance de son identité propre.

    L'Équateur avait entrepris une démarche similaire en 2008, devenant le premier pays au monde à reconnaître des droits légaux à l'ensemble de ses montagnes, ses rivières et ses terres. En vertu de cette décision, tout Équatorien est habilité à lancer des poursuites au nom d'un écosystème.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le premier port spatial du monde construit en Nouvelle-Zélande
    La Nouvelle-Zélande se lance dans la chasse aux rats
    Cette catastrophe qui menace la Nouvelle-Zélande
    Tags:
    écologie, fleuve, Maoris, Nouvelle-Zélande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik