International
URL courte
Situation en Syrie (printemps 2017) (181)
0 327
S'abonner

Les auteurs des attaques qui ont endeuillé aujourd’hui la capitale syrienne avaient pour objectif de saper les efforts du gouvernement syrien de mettre fin à la crise dans le pays. Toute tentative de justifier ces attaques revient à se rendre complice des terroristes, a indiqué la diplomatie syrienne dans un message à l’Onu.

Le double-attentat perpétré mercredi par deux kamikazes dans la capitale syrienne visait à torpiller les efforts déployés en vue du règlement de la crise syrienne, a déclaré le ministère syrien des Affaires étrangères dans un message adressé au secrétaire général de l'Onu et dont le texte a été repris par l'agence Sana.

Dans sa missive, la diplomatie syrienne indique que les attentats commis le 15 mars sont une réponse aux succès parachevés par l'armée syrienne et ses alliés dans la lutte contre les organisations terroristes Daech et Front al-Nosra.

« Leur but est de doper les souffrances du peuple syrien et de saper les efforts déployés pour mettre fin à la crise dans le pays », stipule le message.

Le ministère syrien a en outre qualifié d'« inacceptables » toutes éventuelles tentatives d'autres États de justifier ce genre de crimes et ceci, indépendamment de l'identité des responsables de ces attaques.

« Le refus de soutenir les efforts du gouvernement syrien dans sa lutte contre les terroristes ne peut être qualifié autrement que de soutien au terrorisme et à ses adeptes », souligne le ministère.

Mercredi, un kamikaze a activé sa charge explosive dans le vestibule du palais de justice de Damas, situé à deux pas de la vieille ville. Selon un bilan révisé, l'attaque a fait 35 morts et entre 45 et 60 blessés.

Plus tard, une source au sein des services de sécurité du pays a annoncé à Sputntik que la police traquait au moins trois terroristes, dont un s'est fait exploser dans un restaurant dans un quartier du nord-ouest de Damas, à trois kilomètres du palais de justice. Les dernières informations précisent que l'attaque a fait au moins 20 blessés.

Aucune organisation terroriste sévissant en Syrie n'a pour le moment revendiqué ces attaques sanglantes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Dossier:
Situation en Syrie (printemps 2017) (181)

Lire aussi:

Et si Damas reprenait Raqqa?
Moscou: le double attentat à Damas est un «acte barbare»
Lutte antiterroriste: Pékin veut renforcer sa coopération avec Damas
L’Élysée dénonce les propos «inacceptables» d'Erdogan contre Macron
Tags:
victimes, crise, efforts diplomatiques, attentat, ministère syrien des Affaires étrangères, ONU, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook