International
URL courte
Négociations sur le Brexit (2017) (148)
22343
S'abonner

La première ministre britannique Theresa May a obtenu le consentement de la reine Élizabeth II pour activer l'article 50 du traité européen de Lisbonne qui lancera les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

Le moment est venu d'enclencher le Brexit: le consentement royal est obtenu! La reine du Royaume-Uni a donné le feu vert à la mise en œuvre de l'article 50 du traité européen de Lisbonne, a annoncé jeudi le président du Parlement, John Bercow.

La signature de la monarque, une formalité après l'approbation du Parlement lundi, signifie que la première ministre britannique Theresa May est désormais libre de déclencher à tout moment la procédure de sortie avec l'Union européenne, préalable à deux ans de négociations pour discuter les modalités du divorce.

Mme May a déclaré qu'elle s'adresserait au Parlement britannique pour informer les législateurs du déclenchement de l'article 50 et qu'une réponse initiale serait attendue de la Commission européenne dans les 48 heures.

Lors d'un référendum qui s'est tenu au Royaume-Uni en juin 2016, la majorité des Britanniques se sont prononcés pour la sortie de l'UE. La Chambre des communes a ensuite approuvé un projet de loi sur le Brexit. La première ministre britannique Theresa May veut mettre en action l'article 50 du Traité de Lisbonne d'ici fin mars.

Brexit
© Sputnik .

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Négociations sur le Brexit (2017) (148)

Lire aussi:

Washington promet de punir ceux qui «violent» les «sanctions de l'Onu» contre l'Iran
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Tags:
sortie de l'UE, Brexit, Theresa May, reine Élisabeth II, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook