Ecoutez Radio Sputnik
    Onu

    Damas appelle l’Onu à empêcher la coalition de bombarder les barrages sur l’Euphrate

    © REUTERS/ Mike Segar
    International
    URL courte
    73084531

    La destruction des barrages érigés sur l’Euphrate, frontière naturelle entre les provinces d’Alep et de Raqqa, risque de provoquer une vaste inondation qui emportera des villes entières, a mis en garde Damas appelant la communauté internationale à intervenir.

    Les frappes que la coalition mène dans la région de l'Euphrate risquent d'avoir des conséquences d'envergure catastrophique pour plusieurs milliers de personnes qui habitent le long du fleuve. Ce danger négligé, semble-t-il, jusqu'à présent a fait l'objet d'une lettre adressée par le chargé d'affaires de l'ambassade syrienne auprès de l'Onu, Munzer Munzer, au secrétaire général de l'Onu Antonio Guterres.

    « La destruction de ces barrages, qui font l'objet de frappes aériennes, entraînera la submersion de plusieurs villes et villages et exposera au danger la vie de centaines de milliers de civils habitant dans ces régions », a-t-il écrit.

    Dans ce contexte, Damas appelle le Conseil de sécurité à « respecter ses engagements en matière de maintien de la paix et de sécurité internationale et à prendre des mesures urgentes pour empêcher une catastrophe imminente », indique le message.

    Le 10 mars, les troupes fidèles à Damas ont pour la première fois depuis quatre ans atteint les rives de l'Euphrate, à l'est de la localité de Khafsa. Désormais, les forces syriennes sont « tout près de Raqqa », capitale autoproclamée des djihadistes et qui sera la prochaine priorité des militaires syriens, selon Bachar el-Assad.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Et si Damas reprenait Raqqa?
    19 civils tués dans une frappe de la coalition internationale à Raqqa
    Assad: Raqqa sera la prochaine priorité de l’armée syrienne

    Lire aussi:

    Pour la première fois en quatre ans, l’armée syrienne a atteint l’Euphrate
    19 civils tués dans une frappe de la coalition internationale à Raqqa
    De nouvelles victimes: un bombardement US à Raqqa tue plus de 30 civils
    Tags:
    ONU, Euphrate, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik