International
URL courte
6490
S'abonner

Deux semaines après la reprise de la Perle du désert, l’armée syrienne a éliminé le djihadiste de l’État islamique responsable de la destruction de la cité antique, annonce l'agence iranienne Fars.

L'Arc de triomphe, le temple de Bêl, une partie du Théâtre romain… Tout cela, c'était lui, Abu Khamid al-Sukhni, chef de Daech qui veillait à ce que les trésors de Palmyre disparaissent à jamais et qui a donné, en 2015, son ordre pour les réduire en poussière. Ce vendredi, deux semaines après que Daech a été chassé de la Perle du désert, l'armée syrienne a annoncé la liquidation du djihadiste, révèle l'agence iranienne Fars, citant des sources informées.

Selon le média, le djihadiste venait de la petite ville d'Al-Sukhni, située entre Palmyre et Deir ez-Zor, ce qui explique le surnom qui lui a été attribué.

Comme l'affirment les sources de l'agence, Abu Khamid al-Sukhni ordonnait personnellement de détruire les monuments de Palmyre.

Nouvelles barbaries de Daech filmées par un drone russe à Palmyre (vidéo)
© Sputnik . Михаил Воскресенский
Les forces gouvernementales syriennes, appuyées par l'aviation russe, ont complètement libéré Palmyre et sa cité antique le 2 mars dernier. L'assaut de la vile a duré moins de 24 heures. L'armée et ses alliés ont essuyé des pertes minimes.

Les opérations de déminage ont débuté à Palmyre. Les démineurs syriens, entraînés par des spécialistes russes, ont entamé la neutralisation des mines et des engins explosifs afin de sauvegarder l'ensemble de vestiges historiques de la ville, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Un Algérien et une Marocaine interpellés pour adultère, ils risquent jusqu’à deux ans de prison au Maroc
Abandonné à cause de ses yeux «choqués», un husky trouve enfin un foyer – photo
Tags:
Etat islamique, Palmyre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik