Ecoutez Radio Sputnik
    L'Onu

    Onu: «Aucune possibilité» de clarifier la situation après la frappe US en Syrie

    © REUTERS/ Mike Segar
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (printemps 2017) (94)
    172846251

    L’Organisation des Nations unies n’est pas en mesure de vérifier la situation aux environs de la localité syrienne d'Al-Jineh, après le bombardement d’une mosquée, signale le porte-parole du secrétaire général de l’Onu Stéphane Dujarric.

    Selon le porte-parole du secrétaire général de l'Organisation des Nations unies Stéphane Dujarric, l'Onu est dans l'incapacité d'effectuer des vérifications aux environs de la localité syrienne d'Al-Jineh, où une mosquée a été bombardée.

    « Nous n'avons aucune possibilité de confirmer ou vérifier indépendamment ce qui s'est passé. Nous avons vu des informations sur la mort tragique des personnes suite au bombardement d'une mosquée », a-t-il indiqué.

    Selon M. Dujarric, il est également impossible de déterminer qui est le responsable de cette tragédie.

    Selon le commandement américain, une frappe aérienne américaine a été effectuée aux environs de la localité syrienne d'Al-Jineh. Le Pentagone a démenti vendredi que les forces de la coalition internationale avaient frappé la mosquée et a précisé que le bâtiment ciblé se trouvait à côté de la mosquée.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation en Syrie (printemps 2017) (94)

    Lire aussi:

    Moscou attend des explications US suite au bombardement d’un village syrien
    Le «j’accuse» de Moscou: les bilans mainstream sur la Syrie, «une poubelle de fakes»
    Assad: la présence des militaires US en Syrie ne contribuera pas à vaincre le terrorisme
    145 localités déjà libérées de Daech en Syrie
    Tags:
    frappe aérienne, ONU, Stéphane Dujarric, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    Afficher les nouveaux commentaires (0)