Ecoutez Radio Sputnik
    Michael Flynn

    L’ex-conseiller du président US Flynn «dans la broyeuse des médias mainstream»

    © AP Photo/ Lauren Victoria Burke
    International
    URL courte
    51182232

    L’ancien conseiller du président US Michael Flynn s’est retrouvé pris «dans la broyeuse des médias mainstream» américains malgré le fait qu’il participe à des manifestations publiques à l’instar d’autres personnalités, selon la rédactrice en chef de la chaîne russe RT.

    L'ex-conseiller du Président américain, Michael Flynn, que les médias mainstream de son pays accusent d'être rémunéré par la chaîne de télévision RT, est victime de la guerre médiatique, a déclaré vendredi Margarita Simonian, rédactrice en chef de la chaîne.

    « Le général Flynn me fait de la peine. Il s'est fait attraper par la broyeuse des médias mainstream et risque d'y perdre beaucoup de plumes », a indiqué Margarita Simonian.

    Les médias mainstream américain ont accusé Michael Flynn, ex-conseiller de Donald Trump, d'avoir reçu une rémunération pour avoir participé à un gala d'anniversaire de la chaîne de télévision russe RT. 

    « En réalité, M. Flynn fait ce que font nombre de généraux, experts, professeurs, anciens présidents, premiers ministres et d'autres personnalités. Il participe à des conférences, donne des cours et reçoit bien sûr une rémunération comme les autres », a précisé la rédactrice en chef.

    En plus, selon elle, les sommes que le général à la retraite Michael Flynn touche pour sa participation aux conférences « sont largement inférieures à celles payées aux personnalités de son niveau sur ce marché ».

    « Nous sommes surpris et indignés que cela ait fuité dans les médias. Il s'agit des données confidentielles de la correspondance privée et des contrats qui doivent être protégées par la loi. À présent, ils sont publiés par les médias. Vous voyez que toute arme est bonne dans cette guerre. Même Donald Trump s'est plaint, lors d'une conférence de presse, que ses services secrets n'avaient pas protégé la teneur confidentielle de ses entretiens avec les présidents d'autres pays », a noté la rédactrice en chef.

    Le Comité de suivi du Congrès américain a récemment publié des documents attestant que Michael Flynn avait reçu une rémunération en 2015 pour avoir pris part à une manifestation de RT.

    Le Washington Post a publié des lettres qui lui avaient été remises par un membre démocrate de la Chambre des représentants, Elijah Cummings. Le journal Hill avait également attaqué Michael Flynn en amont, l'accusant d'avoir touché des milliers de dollars de la chaîne RT, ainsi que du groupe russe se spécialisant dans les antivirus Kaspersky Lab et de la compagnie aérienne Volga-Dniepr, en se référant à des documents fournis par le comité de suivi du Congrès. Le journal n'a pas précisé comment le comité avait pris possession de ces documents.

    Kaspersky Lab a pour sa part déclaré que M. Flynn avait reçu une rémunération pour avoir participé à un forum sur la cybersécurité, le Government Cybersecurity Forum, organisé en 2015 à Washington.

     Pris dans la tourmente médiatique, le conseiller de Trump Michael Flynn a démissionné au lendemain de la publication pour avoir soi-disant évoqué le sujet des sanctions antirusses lors d'une conversation téléphonique avec l'ambassadeur russe Sergueï Kisliak.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Média US: l’affaire Flynn dévoile l’hypocrisie de la politique américaine
    Affaire Flynn: le New York Times et d'autres médias US dupés par un faux compte Twitter
    WikiLeaks appelle à rendre publique la conversation entre Flynn et l’ambassadeur russe
    Tags:
    accusations, rémunération, chaîne de télévision russe RT, Michael Flynn, Margarita Simonian, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      Norbert
      Je plains sincèrement cette rédactrice en chef qui doit avoir d'autres soucis que de rectifier les mensonges des médias véreux et incompétents!
    • avatar
      serge.peon-2
      Nous sommes dans la suite logique du maccarthisme aux USA. Ce pays ne changera jamais et possède une crainte viscérale de voir le monde en paix.
    • avatar
      gl2005
      Selon ce que j'ai pu lire et comprendre, corrigez moi si besoin est, cela signifie que la broyeuse met en place un système médiatique prêt à briser quiconque veut faire un pas pour comprendre la Russie. Tord ou raison?
    Afficher les nouveaux commentaires (0)