Ecoutez Radio Sputnik
    Pourquoi Staline gardera le titre de citoyen d’honneur en République tchèque?

    Pourquoi Staline gardera le titre de citoyen d’honneur en République tchèque?

    © Sputnik.
    International
    URL courte
    6862172

    Le dirigeant soviétique Joseph Staline est depuis plus de 70 ans le citoyen d’honneur d’une ville dans le sud de la République tchèque. Son maire refuse de le déchoir de cette distinction prestigieuse.

    Les autorités de la ville tchèque de Ceske Budejovice refusent de priver l'ancien dirigeant de l'Union soviétique Joseph Staline de son titre de citoyen d'honneur, qui lui a été attribué après la Seconde Guerre mondiale, a annoncé vendredi la télévision locale.

    « Notre histoire compte beaucoup d'autres faits dont on ne peut pas être fier. Pour autant nous ne nous n'avons pas pris la décision de les supprimer jusqu'à présent », a déclaré Jiri Svoboda, le maire de Ceske Budejovice.

    Joseph Staline était devenu le citoyen d'honneur de plusieurs villes tchèques après la fin de la Seconde Guerre mondiale et la libération de la Tchécoslovaquie par l'armée soviétique. En outre, plusieurs monuments ont été érigés dans ce pays pour rendre hommage au dirigeant soviétique.

    Les autorités tchèques ont déboulonné la plupart de ces monuments et retiré le titre de citoyen d'honneur à Staline après la dénonciation du culte de la personnalité lors du XXe Congrès du Parti communiste de l'Union soviétique en février 1956.

    Mais certaines villes tchèques n'ont rien changé jusqu'à la révolution de Velours en 1989. La ville de Ceske Budejovice est aujourd'hui la seule à avoir maintenu le statut de citoyen d'honneur à Staline.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Staline, vodka, armes nucléaires: comment ne pas écrire sur la Russie
    Les photos de la petite-fille de Staline font voir rouge aux communistes
    La petite-fille de Staline choque le net avec des photos trash
    Tags:
    monument, révolution, armée, culte, guerre, citoyenneté, Parti communiste de l'Union soviétique (PCUS), Joseph Staline, République tchèque
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik