Ecoutez Radio Sputnik
    Le président turc Recep Tayyip Erdogan

    Erdogan appelle la diaspora turque à repeupler l’UE

    © AFP 2017 ADEM ALTAN
    International
    URL courte
    18084492992

    Recep Tayyip Erdogan encourage les Turcs de l’UE à former des familles nombreuses. Lors d’une intervention à Eskisehir, au sud d'Istanbul, il a invité ses compatriotes habitant en Europe à faire cinq enfants par famille afin de multiplier leur présence sur le continent et devenir ainsi «le futur de l’Europe».

    Selon le journal turc Hurriyet, lors d'un discours à Eskisehir au sud d'Istanbul, le président Recep Tayyip Erdogan a appelé vendredi les Turcs de la diaspora en Europe à avoir cinq enfants.

    « J'en appelle à mes frères et sœurs de l'Europe. Faites cinq enfants, pas trois », a-t-il souligné. « Votre patrie, c'est désormais la place où vous vivez et travaillez. Revendiquez cette place. Développez encore plus le business, faites entrer vos enfants dans les meilleures écoles, assurez-vous que vos familles vivent dans les meilleurs endroits, conduisez les meilleures voitures, vivez dans les plus belles maisons. C'est parce que vous êtes le futur de l'Europe. Cela sera la meilleure réponse à la vulgarité, à l'antagonisme et à l'injustice à votre endroit », a déclaré M. Erdogan.

    Auparavant le ministre turc des Affaires européennes Ömer Çelik a stressé qu'Ankara devait réexaminer « le volet des passages terrestres » contenu dans le pacte avec l'UE sur la lutte contre l'immigration clandestine.

    Ces déclarations interviennent en pleine crise diplomatique entre la Turquie et les Pays-Bas consécutive au refus de La Haye d'autoriser deux ministres turcs à participer à des meetings de soutien de la diaspora turque à Recep Tayyip Erdogan à l'approche d'un référendum sur le renforcement de ses pouvoirs, programmé pour le 16 avril.

    De plus, le 2 mars 2017, les autorités allemandes, évoquant des difficultés logistiques, ont annulé la tenue d'un rassemblement à Gaggenau (sud-ouest) avec comme orateur le ministre turc de la Justice Bekir Bozdag. Ce meeting était organisé pour promouvoir le « oui » au référendum du 16 avril en Turquie, destiné à accroître les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan.

    Parallèlement, la ville de Cologne, dans l'ouest, a retiré l'autorisation d'un autre rassemblement prévu en présence du ministre turc de l'Economie, Nihat Zeybekci. Les jours suivants, deux autres meetings étaient annulés.

    Le pacte migratoire, conclu le 18 mars 2016 entre Ankara et Bruxelles, a permis de restreindre l'afflux de passages clandestins vers l'Europe via les îles grecques en mer Egée. Depuis le 20 mars dernier, tous les nouveaux migrants irréguliers en provenance de Turquie qui arrivent dans les îles grecques sont renvoyés en Turquie. En contrepartie, l'UE a accepté de verser une aide financière à Ankara.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Erdogan remercie la France pour la possibilité d’accueillir un meeting turc
    Erdogan appelle à adopter des sanctions contre les Pays-Bas
    Erdogan appelle Poutine à des efforts conjoints pour mettre fin à la guerre en Syrie
    Erdogan fustige les «pratiques nazies» de l’Allemagne
    Erdogan accuse Berlin de complicité avec le terrorisme
    Tags:
    enfants migrants, enfants, Union européenne (UE), Ömer Çelik, Recep Tayyip Erdogan, Istanbul, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik