Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Claude Juncker

    L’UE met en garde les États-Unis contre une guerre commerciale

    © AP Photo/ Geert Vanden Wijngaert
    International
    URL courte
    5322761134

    Face à la rhétorique protectionniste de Donald Trump, le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a mis en garde les États-Unis contre une guerre commerciale. En attendant, l’UE se tourne vers le Japon.

    Dans une interview accordée au journal allemand Bild am Sonntag, le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, se prononce sur les relations entre Washington et Bruxelles, pour le moins tendues depuis l'investiture de Donald Trump, et met en garde le Président américain contre une guerre commerciale avec l'UE.

    « Les Américains seraient-ils en mesure de mener une guerre commerciale avec l'Europe? Une guerre commerciale ne serait dans l'intérêt ni de l'Europe ni des États-Unis », a relevé M. Juncker.

    En tout cas, a-t-il poursuivi, il faut que l'Europe prenne au sérieux la rhétorique protectionniste de Donald Trump et y soit prête. Ainsi, l'UE compte signer au cours de cette année un accord de libre-échange avec le Japon, a déclaré mardi dernier le Président de la Commission européenne en vue de la prochaine visite à Bruxelles du premier ministre japonais Shinzo Abe.

    D'après M. Juncker, les attaques de Donald Trump contre l'Union européenne ont laissé des traces dans les relations bilatérales: « Quelques chose comme un éloignement s'est glissé là-dedans. »

    Concernant la cause de cet « éloignement », le chef de la Commission européenne affirme qu'il relève en premier lieu de la réaction de Donald Trump au Brexit: « Le fait que le Président américain ait salué la volonté de la Royaume-Uni de quitter l'UE et qu'il a appelé d'autres pays à suivre son exemple constitue un événement sans précédent. Tout cela nécessite maintenant des négociations intensives. »

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le laptop d’un agent secret avec des données sur Trump et Clinton volé aux USA
    Trump réagit au clip de Snoop Dogg: sous Obama, ce serait la prison!
    Trump refuse sa main à Merkel: imbroglio ou fin de non-recevoir?
    Tags:
    guerre commerciale, Jean-Claude Juncker, Donald Trump, Europe, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
    • avatar
      Puka Runa
      Pour faire renaître son industrie, l'Europe a besoin d'une bonne dose de protection de son marché.
    • avatar
      arboretum
      Tiens le pochtron met en garde...Est il conscient que son Europe sauf pour lui et c'est collègues sang-sue...EST UN DESASTRE! et que cette Europe peu crever et le plus vite sera le mieux ! Plus aucune crédibilité votre "MACHIN" !!
    • avatar
      CocoChannel
      La guerre commerciale des US contre tous les autres Etats du monde a commencé il y a des siècles.
      Voir les déclarations d'Andrew Jackson :
      « Nous allons nous battre pour défendre notre droit au libre-échange et pour ouvrir le marché aux produits de notre sol... les jeunes hommes d’Amérique sont animés par l’ambition d’égaler les exploits de Rome ».
      Andrew Jackson en 1812 pendant la guerre d'indépendance. Il est d'ailleurs représenté en buste, dans le style Empereur romain, œuvre que l'on peut voir à NY.

      Et confimation de Mitterrand :
      « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. »
      Georges-Marc Benamou "Le dernier Mitterrand"
      Juncker l'a sans doute appris récemment, lors de ses entretiens avec les "dirigeants des autres planètes".
    • avatar
      Norbert
      C'est amusant d'entendre de pareilles absurdités; c'est tellement gros que ce genre de déclarations prête à rire.
      Pour qui se prend t-il? L'europe n'est même pas capable de s'unir sur des points essentiels, et il compte qu'elle sera en mesure de pénaliser les USA?
      C'est un peu comme les sanctions européennes, France au premier plan, contre la Russie! Ces sanctions qui coûtent plus cher à l'europe qu'autre chose.
      Le ridicule ne tue plus, la preuve est faite!
    • avatar
      brunolatoile
      Jolie bouteille
      Sacrée bouteille ?
      Veux tu me laisser tranquil-le,
      Je veux m'en aller, je veux te quitter
      je veux recommencer ma vi-e....

      Graeme Allwright
    • avatar
      expatri
      N'oublions pas que l'Europe ne s'est pas retenue de cracher sur Trimp avant qu'il soit élu ! C"est aussi un retour de baton...
    • avatar
      vives.josiane
      Il devait encore avoir bu ; il semblerait que ce soit un habitué de la bouteille. Son entourage devrait l'empêcher de faire des déclarations stupides. L'Europe s'en va vers sa fin....tant mieux.
    • avatar
      Bennosuke
      Que de la gueule ... Rien dans le slip. Coucher le caniche !
    • avatar
      pierredesboi
      De toutes façon que l'on prenne la question , la réponse est :

      Tout est foutu , l’économie occidentale est en chute libre , la pauvreté explose pendant que les escrocs bancaires et libre-échangistes amassent des fortunes indécentes à n'exercer aucun talent si celui de nuire au peuple.

      Car , si tous les chiffres sont bidonnés , un seul bien réel montre le désastre actuel:
      Le stock jamais vu des hydrocarbures !

      Pourquoi ce stock en période de baisse de production :
      Il n'y a plus d'acheteurs ! En outre la croissance économique ainsi que la seule possibilité de rembourser les seuls intérêts de la dette est stricte fonction de la consommation d'hydrocarbures.
      Voir:
      lesakerfrancophone.fr/surproduction-de-petrole-cest-la-demande-idiot

      Préparez-vous au collapsus économique , monétaire et au grand désordre social en Europe.
    • avatar
      abrutissator
      Il a raison de menacer avec du vent, la flexibilité de carrière chantée par l'UE risque de l'atteindre
    • maltesse
      LA MAFIA EUROPÉENNE MENACE LES USA !
      Junckern n'a pas de couilles, il est juste stupide !
    • avatar
      b.tartar
      Les politiciens français ont fabriqué du social sans se soucier des petites et moyennes entreprises, ils ont aidé les grands groupes alors que 80 % des emplois en France sont dus aux petites et moyennes entreprises. Le résultat actuel est catastrophique, et tout cela pour récupérer le bulletin de vote des assistés qui ne veulent pas travailler et ceux qui veulent du travail ils n'en trouvent plus, le tissu industriel est devenu mortifère.
      Alors ces responsables politiques se tournent vers la conjoncture, elle a bon dos la conjoncture, elle leur permet de faire une pirouette et se laver de leurs responsabilités, pourvu que cela dure encore quelques temps pour profiter de leurs avantages, le peuple peut bien crever ce ne sont que des sans dents.
      L'on a installé à Bruxelles un parlement dont plus de la moitié des représentants sont soudoyés par des multinationales prédatrices avec des SOROS comme tireurs de ficelles, l'on vient nous dire que demain l'avenir c'est l'Europe et MERKEL en tête elle pour qui les intérêts sont de faire bénéficier à son pays d'un excédent commercial de 252 Milliards d'euros en 2016 les autres pays de cette UE s'enfoncent de plus en plus, pour ce qui est des USA, sans prendre une quelconque défense pour TRUMP, les USA ont eu pour 2016 un déficit commercial de près de 480 Milliards de dollars, pour la France le déficit est de 48 Milliards d'euros.
      Trump va faire crouler l'allemagne et l'Europe et l'on peut que lui donner raison, JUNKER a peur pour cette équipe d'incompétents qui traficotent au parlement européen, dans le seul but de s'engraisser sans se soucier des dégâts sociaux dans la plupart des pays européens.
    • avatar
      hennauxjean
      « Le fait que le Président américain ait salué la volonté de la Royaume-Uni de quitter l'UE et qu'il a appelé d'autres pays à suivre son exemple constitue un événement sans précédent. Tout cela nécessite maintenant des négociations intensives. »
      Au pays des aveugles, les borgnes sont roi...
    • avatar
      michel.louis.loncin
      HA - HA !!! Rien que de considérer la gueule de Juncker ... On a compris !!!
    • avatar
      diegozorro10
      Jean-Paul Juncker n'a de loçon a donner à personne, d'ailleurs il porte bien son nom Juncker en anglais veut dire "pourri".
      De plus, il est tellement préoccupé qu'il arrive quand même à en parler avec les dirigeants des autres planètes.
      Avec mes sentiments dévoués
      ZORRO
    • avatar
      sergei Belyevich
      Encore un coup de poignard des médias et il les a simplement remis a leur place...
      Accueil » Internationale » Médias obsédés et menteurs : « Trump a refusé de serrer la main d’Angela Merkel »
      Médias obsédés et menteurs : « Trump a refusé de serrer la main d’Angela Merkel » Et ça c’est quoi ?




      Partager sur Facebook

      Twitter

      Google +

      trump le figaro



      trump le figaro

      trump daufiné

      trump france tv

      Vraiment ?!

      Et ça ? (sur le perron de la Maison-Blanche avant la séance devant les caméras à laquelle font allusion les médias, puis à la fin de la conférence de presse) :

      trump merkel1

      En revanche, les médias allemands eux, n’ont pas menti :

      Screen-Shot-2017-03-18-at-07.58.45



      PS : lors de la séance photo, Donald Trump, en refusant les demandes des photographes d »une poignée de main pour la photo, a en fait donné une leçon aux journalistes, à savoir que c’est lui, le président, qui décide de l’information, pas les médias, qui déforment tout.
    • avatar
      grandloup74
      Le cave se rebiffe ?
    • avatar
      joseph.sabinof
      Et voilà que notre président pique sa crise de paranoïa ; pauvre J.-C. Junker, déjà qu’il avait V. Poutine sur le dos parce qu’il voulait défendre les intérêts de son pays, la Russie, voilà-t-il pas que D. Trump se met aussi à défendre les intérêts des U.S.A. .Trop c’est trop : après le brexit, l’élection de D. Trump, la Hongrie, les Pays-Bas, l’Autriche, l’Italie et la montée des « populismes » etc… Je me demande si certains ne veulent pas « burnouted » J.-C. Junker ; ne voient-ils qu’il est au bord de la dépression ? Il serait prêt à accuser V. Poutine de tous ces maux que cela ne m’étonnerait pas. Allez, J.-C. Junker, un petit coup de Vodka à la santé de Vladimir et de Donald et tout rentrera dans l’ordre et ce n’est pas une raison pour faire son gros méchant en voulant créer la nouvelle C.E.D. (Communauté Européenne de Défense).
    • avatar
      Sandan
      Rigolez pas, il est sérieux.
      Il va arrêter de picoler, donc la maison Jack Daniels va faire faillite.
    • maltesse
      Il ne lui manque que la moustache de son héro a Juncker.
      Un vrai petit nazion.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)