Ecoutez Radio Sputnik
    Nucléaire japonais

    Armes nucléaires pour le Japon et la Corée du Sud? Propos «irresponsables», selon Moscou

    © Sputnik.
    International
    URL courte
    Nucléaire coréen (335)
    442153214

    Le Conseil de la Fédération de Russie (Sénat russe) a qualifié d’«irresponsables» les allégations du secrétaire d’État américain Rex Tillerson sur la possibilité de voir des armes nucléaires tomber aux mains du Japon et de la Corée du Sud en vue de contrer la Corée du Nord.

    Les allégations du secrétaire d'État américain Rex Tillerson portant sur la volonté de Washington d'installer de nouveaux dispositifs de défense antimissile au Japon et en Corée du Sud en dépit des réticences exprimées par Pékin sont irresponsables, a déclaré Viktor Ozerov, président du comité pour la défense du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    « De telles décisions sont irresponsables. Compte tenu de la menace tesrroriste actuelle, il est hors de question que des armes nucléaires soient disséminées sur le globe terrestre », a-t-il relevé.

    Pour rappel, la Corée du Nord ambitionne de longue date de devenir une puissance nucléaire. Elle a mené son premier essai nucléaire souterrain en 2006, faisant fi de l'opposition de la communauté internationale. Depuis, elle a mené quatre autres essais, dont deux en 2016.

    La Corée du Nord a essuyé plusieurs volées de sanctions de l'Onu qui n'ont rien fait pour la dissuader de poursuivre sur la voie militaire. Le 6 mars, elle a tiré une salve de missiles balistiques dont trois ont fini leur course en mer près de l'archipel nippon.

    « Face à cette menace qui ne cesse de grandir, il est clair qu'une nouvelle approche est nécessaire », a plaidé M. Tillerson, réitérant la promesse de Washington de soutenir ses alliés japonais et sud-coréen en cas d'attaque.

    Le président Donald Trump, alors en campagne, avait inquiété la région en laissant entendre que le Japon et la Corée du Sud devaient en faire plus pour leur propre défense.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Nucléaire coréen (335)

    Lire aussi:

    L’ambassade de Corée du Nord confirme le lancement de missiles balistiques
    La Corée du Nord plus agressive en cas de tensions USA-Chine
    USA et Corée du Sud montreront les muscles devant les menaces de Pyongyang
    Tags:
    menace nucléaire, nucléaire, Corée du Nord, Corée du Sud, Japon, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • ricardo
      Peut-être que ce Secrétaire a bien raison.
      Cela crée bien l'équilibre entre les belligérants.
      Il faudrait bien sûr être impartial dans notre paisible monde et penser à tous ceux qui en auraient besoin.
      La Syrie et l'Iran par exemple.
      Sans oublier les Gazouis sur qui s’abat de temps à autre, une pluie de phosphore.
      Alors, à chacun sa bombe, au lieu de continuer à investir dans l'armement conventionnel qui aurait ruiné tous les peuples.
    • ricardo
      J'ai oublié de citer le Limpopo... lui aussi aimerait avoir sa bombe !!! Égalité oblige.
    • Ugo
      En coulisse, la Chine fera en sorte que la CDN puisse maintenir le rempart car c'est bien la Chine et l'orient russe qui est visée sous prétexte de la CDN.
      Personne n'est dupe et surtout pas les chinois.
      La seule solution est la réconciliation coréenne, par l'expulsion de tous ceux qui n'ont rien à faire dans cette zone.
      Les coréens, japonais et chinois (russes aussi) n'ont aucunement besoin de belle-mère us colonisatrice.
    • avatar
      Delahaut
      Il faut dire que le dictateur qui rit tout le temps est inquiétant avec ses diatribes guerrières....et son envie d'utiliser ses jouets atomiques....à vouloir utiliser ce fou pour embêter les USA, tant la Chine que la Russie pourraient à terme le regretter......par le passé on a vu ce que cela a pu donner avec des personnes que l'on pensait pouvoir manipuler....
    • avatar
      opybleue
      c'est oublier que les EU, le Japon, la Corée du sud comme la France et d'autres pays ont signé un traité de non prolifération des armes nucléaires. C'est au nom de ce traité que l'Iran était dans le collimateur de l'ONU
    Afficher les nouveaux commentaires (0)