Ecoutez Radio Sputnik
    Kabul, Afghanistan

    Les terroristes essuient des pertes dans l’est et le sud de l’Afghanistan

    © AP Photo / Rahmat Gul
    International
    URL courte
    Situation en Afghanistan (730)
    1161

    Les forces de sécurité de la République islamique d’Afghanistan poursuivent une opération antiterroriste dans l’est et le sud du pays, a annoncé à Sputnik une source proche du dossier.

    Les combattants de groupes terroristes dans l'est et le sud de l'Afghanistan essuient des pertes sous les frappes aériennes portées par les forces de sécurité du pays, a déclaré à Sputnik une source familière du déroulement de l'opération.

    « Jeudi et vendredi, à l'issue d'une opération antiterroriste aérienne menée par les forces de sécurité de la République islamique d'Afghanistan, 138 terroristes Taliban et de Daech ont été liquidés. L'opération s'est déroulée dans certaines provinces sud et est du pays », a précisé l'interlocuteur de l'agence.

    Et de préciser que la province de Nangarhâr s'était retrouvée à l'épicentre de l'opération.

    « Sur la base de renseignements, les principales frappes ont été portées sur la province de Nangarhâr », a poursuivi la source.

    Cette opération antiterroriste va se poursuivre pendant encore quelques jours.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation en Afghanistan (730)

    Lire aussi:

    En Afghanistan, six djihadistes de Daech sautent sur leur propre mine
    300 Marines US s'apprêtent à mettre pied en Afghanistan
    Un des leaders de Daech abattu en Afghanistan
    Tags:
    frappe aérienne, opération, terrorisme, Etat islamique, Taliban, Sputnik, Nangarhar, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik