Ecoutez Radio Sputnik
    L’Union européenne craint l’influence russe en Serbie

    L’Union européenne craint l’influence russe en Serbie

    © AP Photo/ Darko Vojinovic
    International
    URL courte
    151803250

    Le renforcement de l’influence russe en Serbie est un sujet de préoccupation, estime le chef du Comité du Parlement européen sur la politique étrangère, le responsable politique allemand David McAllister.

    Le chef du Comité du Parlement européen sur la politique étrangère, l'homme politique allemand David McAllister, a confié dans un entretien accordé au journal allemand Die Welt que le Kremlin envisageait de renforcer son impact sur la Serbie.

    « Moscou essaie de grandement influencer les médias, les politiques, ainsi que la société serbe », a-t-il affirmé, ajoutant que Bruxelles « en est gravement préoccupé ».

    Selon lui, Belgrade considère Moscou comme son plus grand allié. M. McAllister a aussi souligné que pour l'UE, cela signifiait qu'il était temps d'intensifier son engagement dans la politique et la vie quotidienne du peuple serbe.

    David McAllister a noté que la situation s'aggravait dans plusieurs pays des Balkans occidentaux.

    « Les Balkans, c'est une région avec un haut danger d'explosion, où à l'avenir on pourrait assister à l'éclatement de nouveaux conflits, considérés comme déjà résolus, provoqués par des actions irresponsables » a-t-il martelé.

    Pour rappel, des députés serbes ont réservé un accueil particulier au Haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, qui a effectué une tournée dans les pays des Balkans.

    Elle a été accueillie au parlement serbe par des slogans en faveur de la Russie et des pancartes hostiles envers Bruxelles.

    Tout le long de son discours devant les élus, les députés du Parti radical serbe et leur chef Vojislav Seselj ont scandé « Serbie, Russie, on n'a pas besoin de l'UE ».

    Dans le même temps, quatre députés issus du même parti se sont levés avec des pancartes en serbe et en anglais portant l'inscription « La Serbie ne fait pas confiance à Bruxelles ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La Biélorussie offre à la Serbie des chasseurs et des systèmes de missiles
    Les intérêts de la Serbie coïncident avec ceux des pays du BRICS
    Moscou et Pékin, peuvent-ils garantir la neutralité militaire de la Serbie?
    Tags:
    relations bilatérales, influence, impact, politique étrangère, Union européenne (UE), Kremlin, Moscou, Russie, Belgrade, Serbie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      Norbert
      De quoi je me mêle? Il n'y a pas assez à faire dans leur europe en pleine décrépitude? Et les pays sous influence de l'islam radical en europe, aucun fonctionnaire de cette institution pourrie ne tire le signal d'alarme? Pas de crainte?
      europe de grandes gueules et de bons à rien! Sauf à s'enrichir personnellement...
    • avatar
      as1568082
      Pour ce qui est des peurs de l'UE,cette derniere,devrait dire ce dont elle ne "craint rien",ça economiserait, du papier de l'encre et surtout du temps....
    • frontovik73
      La tatoure européenne pense que les Serbes ont la mémoire courte ?
    Afficher les nouveaux commentaires (0)