Ecoutez Radio Sputnik
    Assad: la coalition dirigée par les USA n’a jamais réellement lutté contre le terrorisme

    Assad: la coalition dirigée par les USA n’a jamais réellement lutté contre le terrorisme

    © REUTERS/ SANA
    International
    URL courte
    241617460

    En commentant la possibilité d’une opération internationale de la coalition dirigée par les États-Unis à Raqqa, le président syrien a déclaré que cette dernière n’avait jamais réellement lutté contre Daech.

    Le président syrien Bachar el-Assad met en doute l'efficacité de la coalition internationale dirigée par les États-Unis dans le combat contre le terrorisme et notamment lors de la libération de Raqqa.

    « Toute opération militaire en Syrie sans l'autorisation du gouvernement syrien est illégale et j'ai déjà dit que la présence d'armées sur le sol syrien n'était rien d'autre qu'une invasion », a déclaré Bachar el-Assad.

    Selon lui, la coalition internationale « n'a jamais eu d'intentions sérieuses de lutter contre Daech et les terroristes ».

    Les États-Unis frappent les positions de Daech en Syrie depuis 2014 sans autorisation des autorités de ce pays. Des unités des forces spéciales américaines soutiennent également des groupes locaux opposés au président syrien Bachar el-Assad dans leur lutte contre les terroristes.

    Auparavant, l'administration américaine avait fait part de ses intentions de procéder à la libération de la ville syrienne de Raqqa en coopération avec ses alliés au sein de la coalition, et en particulier avec la Turquie.

    En commentant cette décision des États-Unis, le président syrien Bachar el-Assad a annoncé que toutes les forces étrangères qui venaient en Syrie sans l'approbation de Damas seraient considérées comme « agressives ». Il a également exprimé sa conviction que la présence militaire américaine dans le pays ne contribuerait pas à la lutte contre les djihadistes de Daech.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Et si Damas reprenait Raqqa?
    19 civils tués dans une frappe de la coalition internationale à Raqqa
    Raqqa: Ankara devrait prendre ses distances avec les USA, selon un général turc
    Plusieurs chefs de Daech fuient Raqqa
    Syrie: le Pentagone envoie ses Marines pour libérer Raqqa
    Les Kurdes syriens libèrent encore une localité près du fief de Daech, Raqqa
    Pas de projets concrets de la part des États-Unis pour libérer Raqqa, selon Erdogan
    Tags:
    Bachar el-Assad, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • Ugo
      Dans le titre, le mot "réellement" n'a réellement pas sa place.
    • ricardo
      Il aurait pu dire, que la coalition faisait semblant de... mais parfois, diplomatie oblige.
    • philps60
      assad est encore une victime de ne pas s etre soumis et d avoir oser contrer les projets us
      pour les usa entretenir des guerres , crees de nouveaux conflits, des terroristes , des pseudo revolutions partout et tout le temps est le fond de commerce du complexe militaro industriel et des banksters pour un max de profit
      depuis trop longtemps cette hegemonie guerriere a ravage le monde aux prix de centaines de millions de morts

      en 230 ans 219 guerres américaines dont 2 guerres mondiales
      reseauinternational.net/219-guerres-americaines-en-comparaison-de-celles-de-la-russie-de-la-chine-de
    • avatar
      michel.louis.loncin
      De fait : la guerre civile en Syrie a été fomentée par les Etats-Unis, les états pétroliers arabes ET Israël en raison du fait que Bachar al-Assad s'était opposé à la construction d'oléoducs faisant transiter le pétrole et le gaz du Golfe à destination de l'Europe ... Stratégie dirigée contre la Russie ... En outre, volonté de DETRUIRE le dernier régime laïc au Proche Orient ... ENNEMI d'Israël ... Une communauté d'intérêts divergents a donc réuni une coalition contre Bachar al-Assad ... DIABOLISE à dessein par toutne la puissance médiatique de la prétendue ... "coalition internationale" ... C'est de la même manière qu'ont été tour-à-tour abattus Saddam Hussein en Irak et Mouamar Khadafin en Libye, que le Yemen est plongé dans une même guerre du fait de l'Arabie Saoudite et que l'Egypte a failli succomber dans la TYRANNIE islamiste des ... "frères musulmans" ...
    • Skevin
      "Des unités des forces spéciales américaines soutiennent également des groupes locaux opposés au président syrien Bachar el-Assad dans leur lutte contre les terroristes." Ça ressemble à un conte de fées! Les USA n'ont jamais été capables d'indiquer quels sont les groupes soit disant modérés qu'ils soutenaient par ailleurs ils n'ont jamais condamné les attentats terroristes commis contre la population civile en Syrie.
    • normandieniemen
      on a tous en memoire ce haut fait d'armes de cette coalition qui n'a jamais réellement lutté contre le terrorisme

      "Quatre avions de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis ont frappé samedi
      l'armée gouvernementale syrienne. Les terroristes du groupe État islamique (Daech) ont lancé une offensive immédiatement après la frappe de la coalition.
      La coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis a effectué samedi quatre frappes contre l'armée gouvernementale syrienne, faisant 62 morts et près de 100 blessés, "a annoncé Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.fr.sputniknews.com/international/201609171027798476-syrie-frappe-coalition-armee-gouvernementale
    Afficher les nouveaux commentaires (0)