Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau de la Palestine

    Une ex-responsable de l’Onu récompensée par la Palestine pour un rapport anti-israélien

    © REUTERS/ Juan Medina
    International
    URL courte
    6565170

    Alors que l’Onu a fait retirer un rapport accusant Israël de pratiquer un «régime d’apartheid» à l’encontre des Palestiniens, Mahmoud Abbas a salué la publication de ce document et a annoncé que l’une de ses auteurs, Rima Khalaf, serait récompensée par la plus haute distinction palestinienne «pour son courage et son soutien au peuple palestinien».

    Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a téléphoné personnellement à l'ex-secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale pour l'Asie occidentale (CESAO), Rima Khalaf, pour lui adresser ses félicitations pour « sa défense de l'humanité » et « ses vraies valeurs concernant le droit international ».

    Mahmoud Abbas a déclaré que les Palestiniens appréciaient les positions humanistes de Rima Khalaf, celle-ci ayant « refusé de couvrir les crimes commis par les autorités israéliennes d'occupation contre le peuple palestinien ».

    Rédigé par deux spécialistes américains du droit international, les professeurs Richard Falk et Virginia Tilley, le texte concluait qu'« Israël était coupable de politique et de pratiques constitutives du crime d'apartheid ».

    Lors d'une conférence de presse organisée vendredi 17 mars à Beyrouth où se trouve le siège de la CESAO, sa secrétaire exécutive Rima Khalaf a présenté sa démission en signe de protestation contre les pressions d'Antonio Guterres, le nouveau secrétaire général de l'Onu.

    « Il m'a demandé hier matin de retirer (le rapport), je lui ai demandé de repenser sa décision, mais il a insisté. Sur ce, je lui ai présenté ma démission de l'Onu », a déclaré Mme Khalaf.

    Stéphane Dujarric, porte-parole d'Antonio Guterres, a rejeté les accusations de censure en lien au rapport. 

    « Il ne s'agit pas du contenu, mais de la procédure. Le secrétaire général ne peut pas accepter qu'un secrétaire général adjoint ou un autre haut fonctionnaire de l'Onu… soit autorisé à publier sous le nom de l'Onu, sous le logo de l'Onu sans consulter ni les services compétents, ni lui-même », a déclaré le diplomate.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La Palestine veut une date butoir pour l'application par Israël de ses engagements
    La Palestine ne reconnaîtra plus Israël si Trump transfère l'ambassade US à Jérusalem
    Palestine-Israël: le processus de paix peine à redémarrer
    Tags:
    démission, apartheid, rapport, ONU, Stéphane Dujarric, Antonio Guterres, Rima Khalaf, Mahmoud Abbas, Israël, Palestine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • Skevin
      Pourtant il n'y a rien de nouveau. Israël est le dernier pays qui a soutenu l'apartheid en Afrique du Sud, malgré les résolutions de l'ONU. Il semble que les ghettos ne gênent israël que lorsque des juifs sont dedans, quand ce sont d'autres personnes, ce n'est pas un problème.
    • Skevin
      Une question de procédure! Mais il me semble que des rapports sur les atteintes aux droits de l'homme dans des pays qui déplaisaient aux USA n'ont pas passé plus de filtres que celui ci. Et si on parlait des menaces et de pressions qui sont exercés sur les Secrétaires généraux de l'ONU qui se montrent pas assez obéissant. Kurt Waldheim qui souhaitait résoudre le problème de l'apartheid en Afrique du Sud. Kofi Annan qui a été attaqué à travers son fils. Ce n'est pas propre à l'ONU, en Yougoslavie, le chef de l'OSCE avait menacé la légiste finlandaise Renta dans le but de fabriquer le "massacre de Racak" etc.....voir des info complémentaires à: www.algeriepatriotique.com/article/grave-r%C3%A9v%C3%A9lation-de-rima-khalaf-le-sg-de-l%E2%80%99onu-
    Afficher les nouveaux commentaires (0)