International
URL courte
58933
S'abonner

Le chef de la diplomatie américaine aurait l'intention de manquer une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays de l'Otan pour être présent à une rencontre entre Donald Trump et le président chinois.

Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson va manquer sa première occasion de rencontrer l'ensemble de ses homologues européens de l'Alliance atlantique, a annoncé mardi un responsable de l'administration Trump cité par l'AFP. Selon cette même source, M. Tillerson a également l'intention de se rendre en Russie quelques jours plus tard.

L'annonce intervient alors que le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg se trouve aux États-Unis pour assister à une rencontre de la coalition anti-Daech.

Mer de Chine méridionale
© REUTERS / Ministry of Foreign Affairs/Handout via Reuters/File Photo
La décision de ne pas prendre part à la réunion de l'Otan et d'aller à Moscou risque de servir de nouvelle source de préoccupations pour les membres européens de l'Alliance, sur fond notamment de récentes accusations de Donald Trump à l'adresse de Berlin qui doit selon ce dernier payer plus pour profiter du parapluie protecteur de l'Otan.

Auparavant, le nouveau chef de la Maison-Blanche avait, à plusieurs reprises, critiqué l'Alliance qu'il a même qualifiée d'« obsolète ». Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a alors affiché la solidarité de Moscou avec cette position de M. Trump, estimant que l'Otan était « vraiment un vestige » dont la seule raison d'être était la permanente recherche d'une confrontation.

Le président américain devrait recevoir son homologue chinois Xi Jinping dans sa résidence de Mar-a-Lago en Floride début avril. Le leader chinois serait le deuxième dirigeant étranger reçu par Donald Trump à Mar-a-Lago, après le premier ministre japonais Shinzo Abe en février.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

Trump promet un «niveau inédit» de coopération avec la Chine
Enquête sur les liens de Trump avec la Russie, une «chasse aux sorcières»
Le Conseil de la Fédération de Russie confirme la rencontre Poutine-Trump
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Tags:
diplomatie, réunion, alliance, OTAN, présidence américaine, Xi Jinping, Donald Trump, Rex Tillerson, Chine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook