Ecoutez Radio Sputnik
    L’armée britannique perd 15.000 militaires en un an

    L’armée britannique perd 15.000 militaires en un an

    © AFP 2019 WAKIL KOHSAR
    International
    URL courte
    16351

    L'année dernière, 15.000 militaires ont quitté l'armée britannique, dont le nombre est estimé à 83.340 personnels. Ainsi presque une personne sur cinq n’est plus sous les drapeaux.

    Plus de 15 000 soldats ont quitté l'armée britannique au cours de l'année dernière. Cette baisse d'effectifs est la plus importe de ces 20 dernières années. En outre, selon le ministère britannique de la Défense, seuls 1 759 personnels des 15 352 qui sont partis ont quitté l'armée parce que leur contrat prenait fin, rapporte le site defense-aerospace.

    Presque la moitié, 7 439, a démissionné prématurément, soit 200 de plus que l'année dernière. 3 325 autres personnes ont été licenciées pour des motifs disciplinaires, et 2 337 pour des raisons médicales.

    Il est à noter que cette importante diminution d'effectifs a eu lieu dans un contexte de lutte des chefs militaires britanniques contre la chute de moral des troupes.

    L'ex-ministre pour la Stratégie internationale de sécurité, Gerald Howarth, a déclaré que le moral était très bas dans l'armée. Il fait un lien entre tout cela et le programme d'acquisition de logements par les militaires « Futur modèle de logement » dont des militaires ne sont pas satisfaits.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    L’armée britannique investit 35 M EUR dans un canon laser
    Les cyber-guerriers de l'armée britannique autorisés à avoir les cheveux longs
    Ex-chef de l'armée britannique: c'est la Russie qui agit efficacement en Syrie
    L’armée britannique frappe 30 cibles dans le nord de l'Irak
    Tags:
    soldats, militaires, morale, défense, armée, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik