Ecoutez Radio Sputnik
    Raqqa, image d'illustration

    La frappe de la coalition aurait fait des centaines de victimes près de Raqqa

    © AFP 2019 Raqa Media Center
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (printemps 2017) (181)
    9524
    S'abonner

    Quelque 200 déplacés syriens installés dans le bâtiment d'une ancienne école ont trouvé la mort dans un raid probablement effectué par la coalition internationale menée par les États-Unis, annoncent les médias arabes et turcs.

    Près de 200 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans la frappe de la coalition occidentale réalisée le 20 mars près de Raqqa, rapportent les médias locaux et turcs.

    Comme le précise l'agence Anadolu, la frappe a visé le bâtiment d'une ancienne école accueillant à présent des déplacés.

    « Le raid a été réalisé dans la nuit du 19 au 20 mars sur Mansoura à 30 km à l'est de Raqqa. 50 familles ayant fui Hama, Homs et Raqqa se sont retrouvées sous le feu. Des centaines de personnes, dont des femmes et des enfants, ont été tués », indique la source.

    Plus tôt dans la journée de mercredi, il a été annoncé que les forces aériennes appartenant probablement à la coalition anti-Daech menée par les États-Unis avaient bombardé une école à l'est de Raqqa, faisant des dizaines de victimes et de blessés.

    Il convient de préciser que la zone visée par les frappes est contrôlée par l'organisation terroriste Daech.

    Des sources de l'agence Anadolu, évoquent en outre la disparition de 40 personnes dans un raid sur la localité de Tabaqa, à l'ouest de Raqqa.

    Les États-Unis frappent les positions de Daech en Syrie depuis 2014 sans autorisation des autorités de ce pays. Des unités des forces spéciales américaines soutiennent également des groupes locaux opposés au président syrien Bachar el-Assad dans leur lutte contre les terroristes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation en Syrie (printemps 2017) (181)

    Lire aussi:

    Député français: «pas de solution en Syrie sans le président Assad»
    Netanyahou: Israël continuera de bombarder les convois d’armes pour le Hezbollah en Syrie
    La Syrie saisira la justice internationale contre les crimes de Daech
    Tags:
    médias, raid, victimes, personnes déplacées, coalition anti-Daech, Syrie, Raqqa
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik