International
URL courte
Eurovision 2017 (57)
57857
S'abonner

Ioulia Samoïlova, candidate russe au concours Eurovision de la chanson qui se tiendra cette année à Kiev, s’est vue interdite d’entrée en Ukraine. Moscou a réagi en qualifiant cette décision d’inhumaine. Qui plus est, suite à cette mesure, la Russie pourrait dorénavant boycotter le concours.

Le Service de sécurité d’Ukraine (SBU) a interdit à la candidate russe au concours Eurovision de la chanson, Ioulia Samoïlova, d’entrée en Ukraine pour une période de trois ans, a annoncé la porte-parole de l’institution Elena Guitlianskaïa.

« Le Service de sécurité d’Ukraine a interdit d’entrée en Ukraine la citoyenne russe Ioulia Samoïlova et ce pour une durée de trois ans. La décision est fondée sur des données sur la violation de la législation ukrainienne », a-t-elle fait savoir sur sa page Facebook.

Служба безпеки України заборонила в’їзд на територію України громадянці Російської Федерації Юлії Самойловій терміном на…

Publié par Гітлянська Олена sur mercredi 22 mars 2017

Plus tôt, la partie ukrainienne avait évoqué la possibilité d'interdire d’entrée la chanteuse russe, qui se déplace en fauteuil roulant, car cette dernière s'était produite en 2015 en Crimée, péninsule rattachée à la Russie en 2014.

La réaction de Moscou n’a pas tardé. Le ministère russe des Affaires étrangères a indiqué dans un commentaire à Sputnik que la décision du SBU était « cynique et inhumaine ».

Frantz Klintsevitch, vice-président du Comité sur la défense du Conseil de la Fédération (Sénat russe), a prévenu que, si l’administration du concours ne prenait pas le parti de la candidate russe, la Russie boycotterait les prochaines éditions de l’Eurovision.

« Bien sûr, la Russie boycottera ce concours et non seulement à Kiev, mais aussi ses prochaines éditions. La direction de l’Eurovision doit avoir son mot à dire, annoncer qu’une telle décision des autorités ukrainiennes au sujet de Samoïlova est inacceptable. Mais l’administration du concours garde le silence, elle est complètement politisée et engagée », a-t-il indiqué.

L'Union européenne de radio-télévision (UER) a déclaré ne pas avoir été officiellement prévenue au sujet de cette interdiction.

« L’UER ne dispose pas de preuves officielles de l’interdiction de Samoïlova d’entrée en Ukraine », a annoncé à Sputnik une source au sein de l’organisation.

Par la suite, l’UER a fait savoir qu’elle poursuivrait le dialogue avec Kiev pour que tous les artistes puissent prendre part au concours.

La Russe Ioulia Samoïlova, 27 ans, est devenue célèbre dans son pays depuis sa participation à l'analogue russe de l'émission X Factor. Le 13 mars, la chaîne de télévision Pierviy Kanal l'a retenue avec sa chanson Flame is burning pour représenter la Russie lors du prochain concours.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Eurovision 2017 (57)

Lire aussi:

En continu: Erevan affirme qu'un de ses avions a été abattu par un F-16 turc, la Turquie dément
«C’est une guerre» au Haut-Karabakh et elle engage un grand nombre de militaires, déclare l’Arménie
«Volonté de punir»: Macron multiplie les assassinats à l’étranger, assure une nouvelle enquête
Tags:
interdiction d'accès, Eurovision 2017, Service de sécurité d'Ukraine (SBU), Ioulia Samoïlova, Russie, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook