Ecoutez Radio Sputnik
    Forensics investigators work at the scene after an attack on Westminster Bridge in London, Britain March 22, 2017.

    Attaque de Londres: le criminel présumé avait été condamné pour complicité de terrorisme

    © REUTERS / Hannah McKay
    International
    URL courte
    Attaque terroriste à Londres (27)
    15313

    L'auteur présumé de l'attaque, qui a endeuillé ce mercredi la capitale du Royaume-Uni, serait un homme déjà jugé et condamné pour connivence avec des terroristes, écrit la presse locale.

    L’auteur présumé de l’attaque terroriste perpétrée ce mercredi près du siège du parlement britannique, à Londres, s’appelle Abu Izzadeen. Il a déjà été condamné pour complicité de terrorisme, rapporte le journal The Independant.

    « Izzadeen est bien connu par les autorités pour ses liens avec des terroristes, il a déjà été emprisonné pour collecte de fonds, incitation et glorification du terrorisme », indique la source.

    Se référant à l’avocat d’Izzadeen, la chaîne américaine ABC assure pour sa part que ce dernier est actuellement incarcéré.

    Le 22 mars 2017, un an jour pour jour après les attentats de Bruxelles, un homme au volent de son véhicule a foncé sur la foule, écrasant plusieurs personnes sur le pont de Westminster, près du siège du parlement britannique. Tout de suite après, il a agressé au couteau les policiers qui ont tenté de l'empêcher de pénétrer dans le bâtiment législatif. L'assaillant a été éliminé. Selon les dernières informations, l'attaque, que la police a déjà qualifiée d'attentat terroriste, a fait au moins quatre morts et une vingtaine de blessés.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Attaque terroriste à Londres (27)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik