Ecoutez Radio Sputnik
    Londres

    Attentat de Westminster: ce que l’on sait aujourd’hui

    © REUTERS / Darren Staples
    International
    URL courte
    Attaque terroriste à Londres (27)
    3577

    Le 22 mars en après-midi, un homme a foncé en voiture sur des piétons devant le Parlement britannique, à Londres. L’attaque meurtrière a fait trois victimes et 40 blessés, dont 7 sont dans un état critique. Aucun groupe terroriste n’a encore revendiqué l’attentat.

    L'attaque est survenue un peu avant 15h ce mercredi 22 mars, devant le Parlement à Londres, en plein cœur de la capitale britannique.

    Un homme barbu, vêtu de noir, a lancé sa voiture sur des passants sur le pont de Westminster, qui mène à Big Ben. Puis, son véhicule s'est emboutit dans une grille du Parlement et l'assaillant en est sorti et a poignardé à mort un agent de police qui voulait l'empêcher de se faufiler dans le bâtiment du Parlement.

    Les agents des forces de l'ordre l'on abattu alors qu'il essayait d'attaquer un deuxième policier. L'attaque a fait trois victimes, dont un policier de 48 ans, un homme d'une cinquantaine d'année et une femme d'une quarantaine d'années, et 40 blessés.

    La reine Élisabeth II a présenté ses profondes condoléances à tous ceux qui ont été touchés dans l'attaque.

    La Première ministre britannique Theresa May a annoncé que l’assaillant était né en Grande-Bretagne et qu’il était connu des services de renseignement.

    Il a été notamment visé, il y a plusieurs années de cela, par une enquête du MI5 (services du renseignement britannique) pour « extrémisme violent », selon Theresa May.

    Selon le commandant de l'antiterrorisme britannique Mark Rowley, la piste du « terrorisme islamiste » est privilégiée pour l'instant, bien qu'aucun groupe extrémiste n'ait revendiqué l'attaque. Les enquêteurs indiquent que l'assaillant a agi seul. La police n'a fait aucun commentaire sur son identité.

    « Je ne vais pas faire de commentaire sur l'identité de l'assaillant (…), mais nous privilégions la piste du terrorisme islamiste », a déclaré M. Rowley.

    Scotland Yard a indiqué avoir ouvert une enquête pour acte terroriste.

    Dans la nuit de mercredi à jeudi, la police britannique a mené un raid lié à l’enquête sur l’attentat de Londres à six adresses différentes, à Londres et Birmingham mais également ailleurs dans le pays. Les agents des forces de l’ordre ont procédé à des interpellations, rapporte la chaîne de télévision Sky News.

    M. Rowley a annoncé ce matin que huit personnes avaient été arrêtées en lien avec l'attentat.

    Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier en Grande-Bretagne depuis les attaques-suicides du 7 juillet 2005, revendiquées par des sympathisants d'Al-Qaïda, ayant fait 56 morts dans les transports en commun de Londres.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Attaque terroriste à Londres (27)

    Lire aussi:

    Attaque de Londres: le criminel présumé avait été condamné pour complicité de terrorisme
    Attaque de Londres: Moscou appelle à la lutte collective contre le terrorisme
    Attentat de Londres: trois lycéens français blessés
    Attentat de Londres: une bombe pourrait se trouver dans la voiture
    Tags:
    automobile, décès, attaque, parlement, victimes, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik