Ecoutez Radio Sputnik
    Twitter et Facebook

    Pakistan: Facebook menacé de blocage à cause de son «contenu blasphématoire»

    © Sputnik . Alexander Kryazhev
    International
    URL courte
    0 82
    S'abonner

    La Cour suprême du Pakistan va considérer la question du blocage des réseaux sociaux, y compris Facebook, jusqu’à ce que le problème du «contenu blasphématoire» soit résolu.

    Selon l'information de l'Express Tribune, le 27 mars la Cour suprême du Pakistan pourrait prendre la décision de bloquer Facebook et plusieurs autres réseaux sociaux si « le contenu blasphématoire » n'était pas éliminer de ses sites.

    Il s'agit en premier lieu de la détection des utilisateurs pakistanais de Facebook, y compris ceux qui habitent à l'étranger, et qui se permettent de se prononcer contre l'islam. Les autorités pakistanaises demandent que les réseaux sociaux leur fournissent l'information sur ces utilisateurs.

    À la mi-mars, le Premier ministre du Pakistan Nawaz Sharif a ordonné de débarrasser les réseaux sociaux de leur « contenu blasphématoire ». Par ailleurs, il a demandé que les autorités compétentes pakistanaises discutent cette question avec des représentants des réseaux sociaux étrangers. Selon la loi pakistanaise, le blasphème est un crime capital, une législation critiquée par les défenseurs des droits de l'homme.

    Le début de l'examen de cette affaire a été annoncé mercredi 22 mars par le juge de la Cour suprême d'Islamabad Shaukat Aziz Siddiqui. Sa déclaration a été faite dans le contexte du rapport d'un porte-parole de la FIA (Federal Investigation Agency) qui a annoncé que l'Agence avait informé Facebook de l'inquiétude des autorités pakistanaises.

    À son tour, Facebook a accepté d'envoyer une délégation au Pakistan et a demandé du temps pour un examen plus approfondi. M. Siddiqui a confirmé que le temps nécessaire serait accordé à la délégation du site, mais il a ajouté qu'il était « important de bloquer Facebook au Pakistan » jusqu'à ce que le problème soit résolu.

    De son côté, le ministre pakistanais de l'Intérieur Chaudhry Nisar Ali Khan a appelé les dirigeants des États islamiques à se réunir ce mercredi pour discuter la mise en place d'une stratégie commune au sujet du « contenu blasphématoire » sur les réseaux sociaux.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Facebook effraye tout le monde par erreur à propos de l'attentat au Pakistan
    Au Pakistan, un drone US tue deux hommes circulant à moto
    Facebook ferme la page du parti de Mahmoud Abbas
    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Tags:
    blasphème, réseaux sociaux, blocage, Pakistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik