Ecoutez Radio Sputnik
    Palestiniens. Archive photo

    Les Palestiniens exhortent le monde arabe à dire «niet» à la normalisation avec Israël

    © AFP 2017 ABBAS MOMANI
    International
    URL courte
    Dialogue de paix palestino-israélien (108)
    111070235

    Les pays arabes ne doivent pas accepter la normalisation des relations avec Tel Aviv tant que la cause palestinienne reste ouverte, a déclaré dans un commentaire à Sputnik le secrétaire général du parti Initiative nationale palestinienne, ajoutant que la communauté internationale pouvait aider le peuple palestinien à obtenir ses revendications.

    Le thème qui possède l'esprit du peuple palestinien est la récupération de tous les territoires occupés depuis 1967, y compris de l'ensemble de Jérusalem. La communauté internationale pourrait aider les Palestiniens à réaliser leurs objectifs, ce qui va à l'encontre des intérêts de l'État hébreu, a déclaré dans une interview Moustafa Barghouthi, secrétaire général du parti Initiative nationale palestinienne.

    Parmi les États qui peuvent aider son pays, le politologue mentionne l'Égypte et la Jordanie. Ils peuvent, selon ses dires, « confirmer les droits du peuple palestiniens et ne jamais revenir sur cette position ceci, quelles que soient les circonstances.  Ensuite, soutenir l'exigence de la Palestine de cesser immédiatement la colonisation menée par Israël », a-t-il expliqué.

    Le deuxième point mentionné par M. Barghouthi est de « torpiller les tentatives du ministre israélien des Affaires étrangères de normaliser les relations avec les pays arabes sans que la cause palestinienne soit réglée. Ces pays (l'Égypte et la Jordanie, ndlr) pourraient tout à fait faire valoir le fait que les relations avec Israël ne peuvent être normalisées tant que l'occupation et l'oppression raciste du peuple palestinien se poursuit ».

    En outre, les pays arabes pourraient se servir du rapport de la Commission économique et sociale pour l'Asie occidentale dans lequel on incrimine l'État hébreu pour sa mise en place du régime d'apartheid et la discrimination du peuple palestinien pour aider à apporter une solution à la cause palestinienne, estime-t-il.

    M. Barghouthi pointe en outre que les efforts déployés par M. Trump en faveur du règlement israélo-palestinien ont subi un revers devant l'intransigeance d'Israël et suite à son refus de cesser la colonisation.

    Plus tôt, le chef de file du Front démocratique pour la libération de la Palestine, Nayef Hawatmeh, avait déclaré que son pays s'exprimait en faveur de la tenue d'une conférence internationale sous l'égide des Nations unies et des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu appelée à évoquer les perspectives de reprise du processus de paix israélo-palestinien.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Dialogue de paix palestino-israélien (108)

    Lire aussi:

    Colonies en territoires palestiniens, l’Onu s’attire les foudres d’Israël
    Israël-Palestine: des lycéens réussissent là où des diplomates ont échoué
    Abbas : la Palestine n’est plus tenue par les accords d’Oslo
    Tags:
    règlement au Proche-Orient, colonisation, ONU, Palestine, Jordanie, Egypte, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik