International
URL courte
156
S'abonner

L’administration du président américain Donald Trump durcit la procédure d’obtention de visa et enjoint au personnel des ambassades et consulats de contrôler les comptes de réseaux sociaux des demandeurs de visa ayant séjourné sur les territoires occupés par le groupe terroriste État islamique.

Selon Associated Press (AP), le personnel des ambassades doit désormais contrôler plus minutieusement les « groupes de la population » qui pourraient représenter une menace à la sécurité des États-Unis. Des instructions à cet égard ont été envoyées à toutes les représentations américaines le, 17 mars. Cependant les documents que l'agence s'est procurés ne renferment aucune précision au sujet de ces groupes.

Les demandeurs de visa ayant séjourné sur les territoires contrôlés par Daech ou soupçonnés de liens avec Daech ou toute autre organisation islamiste devront répondre à des questions sur leur passé. En outre, leur historique sur les réseaux sociaux sera étudié. Les résultats d'une telle vérification devront être joints au dossier du demandeur.

Selon AP, le personnel des missions diplomatiques est en charge de mettre au point sans délai une liste de critères d'identification des personnes demandant un contrôle spécial.

Le 6 mars, le président américain Donald Trump a signé un nouveau décret sur l'immigration interdisant l'entrée aux États-Unis pendant 90 jours aux personnes originaires de six pays du Proche-Orient et d'Afrique du Nord à majorité musulmane qui, selon les données américaines, accordaient une aide aux terroristes et où ces derniers trouvaient refuge.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Trump signe un nouveau décret sur l'immigration
L’Irak sera exclu du nouveau décret US sur l’immigration
La Maison Blanche monte au créneau pour défendre le décret sur l’immigration
Tags:
durcissement, visas, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook