International
URL courte
4118
S'abonner

La crise migratoire reste un casse-tête sérieux pour les autorités des pays européens. Les différents moyens mis en place pour solutionner ce problème n’ont pas eu raison des flux de migrants. Depuis le début de l’année 2017, ils sont plus de 25.000 à être entrés sur le territoire européen.

Le nombre d'immigrants qui arrivent sur les côtes européennes par la mer Méditerranée a dépassé 25 000 personnes depuis le début de cette année, selon un communiqué de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Selon les données du 22 mars, sur les trois premiers mois de l'année 2017 ce sont 25 170 personnes qui ont rejoint l'Europe par la mer. À titre de comparaison, ils étaient plus de 163 000 à s'être rendus en Europe sur la même période de l'année 2016. La plupart d'entre eux (80 %) ont gagné l'Italie en 2017, alors qu'ils avaient débarqué en Grèce en 2016.

Ce faisant, le nombre de personnes ayant péri dans leur tentative d'atteindre les côtes européennes s'élève à 559 personnes, plus que sur les trois premiers mois de l'année 2016, où, selon les données, 554 personnes avaient perdu la vie. En 2017, la plupart des migrants sont morts pendant leur périple via la Méditerranée centrale, alors qu'en 2016, la majorité des pertes humaines ont été enregistrées en Méditerranée orientale.

Depuis 2015, l'Europe traverse la crise migratoire la plus importante depuis l'époque de la Seconde Guerre mondiale. Selon l'Onu, l'année 2016 a été la plus meurtrière pour les réfugiés qui tentent de se rendre en Europe par la Méditerranée: plus de 3 800 personnes sont mortes en tentant la traversée alors même qu'elles étaient trois fois moins à suivre cet itinéraire. Le triste record avait été précédemment établi en 2015 avec 3 771 victimes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

250 migrants auraient péri noyés en Méditerranée
La République tchèque, l’ennemi numéro un des migrants en UE
Pour respecter les droits des migrants, l’Allemagne se met à l’arabe
Des migrants syriens, l'équipage ukrainien du yacht battant pavillon US arrêtés en Turquie
Interdit aux migrants: l’Arabie saoudite veut expulser cinq millions d’illégaux
Tags:
victimes, crise migratoire, migrants, réfugiés, Organisation internationale pour les migrations (OIM), Union européenne (UE), Méditerranée, Europe, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook