Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats syriens célébrant la victoire

    L'armée syrienne libère le dernier bastion de Daech au nord-ouest de Raqqa

    © Photo. Vanessa Beeley
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (printemps 2017) (181)
    26831
    S'abonner

    Les troupes syriennes poursuivent leur avancée vers la «capitale» de Daech Raqqa. Vendredi, ses soldats ont délogé les terroristes du dernier bastion de l'État islamique au nord-ouest de cette ville.

    Les troupes de l'armée syrienne ont établi vendredi le contrôle sur la ville de Dayr Hafir, dans la province d'Alep, a appris l'agence Sputnik auprès d'une source renseignée.

    Selon l'interlocuteur de l'agence, une série de combats acharnés opposant les troupes de l'armée syrienne à l'organisation terroriste Daech ont précédé la libération de la ville.

    Situé entre Alep et l'Euphrate, Dayr Hafir, est le dernier grand bastion de Daech sur la route de l'armée syrienne vers Raqqa, capitale de l'organisation terroriste. Elle a été occupée par des extrémistes suite à leur expulsion de Manbidj et d'Al-Bab.

    Comme l'a déclaré le Président Bachar el-Assad, la libération de Raqqa sera le prochain objectif de l'armée syrienne.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation en Syrie (printemps 2017) (181)

    Lire aussi:

    Syrie: l’Occident prêt à «pactiser même avec le diable» au nom de ses buts géopolitiques
    Le centre historique de Damas pilonné par les terroristes
    Les terroristes pilonnent le quartier de Damas où se trouve l'ambassade de Russie
    L’armée déloge les terroristes de 19 villages de la province d’Alep
    Tags:
    terrorisme, libération, Etat islamique, Bachar el-Assad, Raqqa, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik